La référence des professionnels
des communications et du design

L'AJIQ dénonce certaines pratiques des agences de marketing

L'Association des journalistes indépendants du Québec (AJIQ) a dénoncé par communiqué les pratiques de certaines agences de marketing web, consistant à payer des journalistes pour écrire sur des sujets dirigés.

Le regroupement rapporte que dans les derniers jours, ses membres avaient été sollicités par des analystes en marketing web de la région de Montréal pour écrire des articles d’actualité, notamment sur le conflit qui oppose les pompiers de la Ville de Montréal et l'administration du maire Coderre. «Ce genre de contrat contrevient aux normes déontologiques de notre profession, telles que définies dans la charte du journalisme de l'AJIQ», mentionne l’organisme.

«Se servir de la crédibilité des journalistes comme service de relations de presse pour l'Association des pompiers de Montréal est inacceptable. Le journaliste doit toujours exercer ses fonctions dans l'intérêt du public. Être rémunéré par un tiers engagé dans le dossier sans le mentionner se résume à du publireportage déguisé», poursuit l’AJIQ, qui encourage ses membres à ne pas engager leur crédibilité professionnelle, puis à refuser de signer ces textes et en insistant pour qu'ils soient publiés avec une mention stipulant qu'il s'agit de contenu commandité et non d'articles d'information.

Le communiqué complet peut être lu sur le site de l'AJIQ.

Image provenant de Life of pix

comments powered by Disqus