La référence des professionnels
des communications et du design

Vidéo et «mobile first» pour le Huff Post Québec

La publication fête son troisième anniversaire et prépare du nouveau pour ses lecteurs; entretien avec Patrick White, éditeur et rédacteur en chef.

PATRICK WHITE

ÉDITEUR ET RÉDACTEUR EN CHEF DU JOURNAL HUFFINGTON POST QUÉBEC

On vient d'annoncer la fermeture de la salle de nouvelles de Yahoo! Québec. Comment rentabiliser un site de nouvelles en ligne ici, en 2015? Quel est votre stratégie?
On compte bien augmenter l'achalandage sur le site en 2015, avec encore plus de contenu original et viral. La force du Huffington Post est de faire grandir son bassin de lecteurs de façon organique grâce à du contenu viral qui suscite des réactions et des partages dans les médias sociaux. Les réseaux sociaux sont l'ADN du Huff Post

Les réseaux sociaux sont l'ADN du Huff Post

Nous comptons aussi embaucher un gestionnaire de comptes publicitaires de plus dans les prochaines semaines ainsi qu'un autre représentant. On passera de deux à quatre personnes aux ventes à Montréal. Au-delà de cela, le développement du contenu de marque génère des revenus. Enfin, l'on a confiance de faire accroître le chiffre d'affaires avec notre nouvelle stratégie vidéo et le développement de notre inventaire vidéo. 

Justement: à quoi les lecteurs du Huffington Post peuvent-ils s’attendre en 2015? Quelles sont les nouveautés mises en place?
Plus de vidéos, un contenu mieux adapté aux appareils mobiles et aux tablettes, et, enfin, beaucoup plus de reportages et de dossiers en profondeur sur l'actualité.

Un plus grand nombre d'articles seront accompagnés de vidéos et l'on veut aussi s'assurer que nos contenus soient «mobile first» pour les utilisateurs sur leur téléphone ou leur tablette. Il est important que les vidéos et galeries de photos demeurent conviviales sur ces plateformes, en fait sur tous les écrans possibles. En décembre dernier, 258 000 visiteurs uniques prenaient leurs nouvelles exclusivement sur le mobile (tablettes et téléphones). Donc, le virage mobile va s'accentuer en 2015.

On va donner un coup de barre cette année pour les grands reportages multimédias sur le terrain.

Par ailleurs, c'est clair qu'on va donner un coup de barre cette année pour les grands reportages multimédias sur le terrain. On veut que nos journalistes produisent plusieurs séries de reportages terrain (features) afin qu'on puisse se démarquer avec du contenu à valeur ajoutée. 

Nous prévoyons enfin faire une grosse couverture de la campagne électorale fédérale l'automne prochain. Notre bureau à l'Assemblée nationale sera aussi mis à contribution en 2015 pour mieux analyser la vie politique québécoise, avec des entrevues exclusives, des demandes d'accès à l'information et des dossiers en profondeur. On vient enfin de lancer une section Mode Beauté sur le Huff Post Québec et l'on compte bien publier beaucoup de contenu original sur la mode québécoise et d'ailleurs en 2015.

Vous annoncez un virage vidéo en 2015. Le salut des médias passe-t-il aujourd’hui par la vidéo?
Je pense que oui. Les internautes sont de grands consommateurs de vidéos. Les revenus tirés d'elles sont au coeur de la stratégie d'avenir d'AOL/Huffington Post au Québec et dans le reste du pays. 

Aujourd'hui, l'on doit penser vidéo, vidéo, vidéo. Les médias doivent s'adapter à cette nouvelle réalité.

On embauche en ce moment un monteur-caméraman ainsi qu'un vidéojournaliste à Montréal. On aura aussi de l'équipement de haute qualité pour tourner. Ça va nous amener à produire des vidéos maison dès le printemps. C'est une très bonne nouvelle. 

À Toronto, au Huff Post Canada, l'on parle aussi d'un investissement de plus d'un million$ avec un grand nombre d'embauches en vidéo et la construction d'un studio de télé. 

Aujourd'hui, l'on doit penser vidéo, vidéo, vidéo. Les médias doivent s'adapter à cette nouvelle réalité.

comments powered by Disqus