La référence des professionnels
des communications et du design

Une signature qui laisse sa trace

Pour la campagne annuelle d'Amnistie internationale Canada francophone visant à souligner la Journée internationale des droits humains, Cossette propose de transformer des signatures en barbelés.

Afin de montrer leur accord avec la protection des droits, les internautes peuvent se rendre sur le microsite créé par l’agence, puis signer leur nom en guise de soutien. Automatiquement, la signature sera transformée en barbelés, symbole fort pour Amnistie internationale, faisant partie intégrante de son logo. Cette signature pourra ensuite être partagée sur les médias sociaux.

L’objectif est de créer un mouvement de masse afin de sensibiliser la population à protéger les droits et de faire avancer des causes. Quelques artistes québécois ont répondu à l’appel et partagé leurs signatures en barbelés dans les médias sociaux, dont Xavier Dolan, Ariane Moffatt, Louis-Jean Cormier et Rebecca Makonnen.

Des installations de signatures en barbelés ont également été exécutées par l’artiste André Dubois à la station de métro Place-d’Armes. Cossette a présenté les signatures de personnalités qui ont combattu pour les droits, dont Nelson Mandela, Martin Luther King et Mahatma Gandhi. Des panneaux d’autoroute, des annonces dans les quotidiens, des bannières web et une vidéo soutiennent cette campagne. Le placement média a été offert gratuitement par la plupart des médias.

En y participant, les gens peuvent dire non aux injustices, notamment à celles vécues par trois personnes qu’Amnistie internationale Canada soutient à l’heure actuelle, dont l’avocat de Raif Badawi, Waleed Abu Al Khair, condamné à 15 ans de prison en Arabie saoudite pour avoir défendu les droits fondamentaux. Les autres sont Teodora des Carmen Vasquez, condamnée pour avoir fait une fausse couche, et Mostafa Azizi pour s’être exprimé sur Facebook.

Annonceur: Amnistie internationale
Agence: Cossette

comments powered by Disqus