La référence des professionnels
des communications et du design

Fini la pub télé pour GE?

À la chronique Bêtes de pub cette semaine, Arnaud Granata d'Infopresse discute de la récente décision de General Electric d'arrêter la publicité télévisée aux heures de pointe. La pub télé est-elle en pleine mutation?

General Electric est un des plus gros annonceurs aux États-Unis. Cette semaine, l’entreprise a annoncé sa décision d’abandonner la publicité aux heures de pointe, soit pendant les émissions de début de soirée, celles avec le plus fort achalandage publicitaire.

Pour expliquer son geste, la directrice du marketing de la marque a affirmé que General Electric croyait toujours à la télévision, mais qu’elle voyait surtout l'utilité de miser sur un auditoire là pour rester. Autrement dit, l'on parle d'un auditoire jeune - une cible ultra convoitée par les publicitaires. Netflix et Amazon Prime, qui permettent de voir des séries en rafale, sont particulièrement populaires auprès de cette tranche démographique, rendant les émissions préenregistrées diffusées à la télé moins intéressantes aux yeux de l'entreprise.

arnaud granata

infopresse

Cela dit, General Electric n’abandonne pas complètement la télévision. Les diffusions en direct, comme les événements sportifs et les émissions de fin de soirée, demeurent payantes. Cela explique en partie le fait que tous ces rendez-vous sportifs sont de plus en plus coûteux en matière de droits de diffusion (quatre millions$ pour 30 secondes de pub au Super Bowl).

Enfin, General Electric a récemment vu ses investissements publicitaires augmenter de 42%. Il ne faut donc pas conclure que les annonceurs investissent de moins en moins en publicité. L’argent est plutôt redistribué différemment.

Aussi au programme cette semaine: la fameuse photo de Justin Trudeau et de Sophie Grégoire sur la couverture du magazine Vogue, le partenariat à vie entre Lebron James et Nike, et les unes incendiaires du tabloïd américain Daily News.  

Écoutez la chronique «Bêtes de pub», diffusée à l’émission Médium large de Radio-Canada.

comments powered by Disqus