La référence des professionnels
des communications et du design

Le retour de Volkswagen

Pour la première fois depuis le scandale des émissions de gaz, Volkswagen lance une campagne aux États-Unis. Elle vise à communiquer les efforts de l’entreprise afin de remédier aux incident survenus en septembre dernier. 

Sous le thème «We’re trying to make things right», l’offensive permet à l’entreprise de s’excuser de nouveau, de mettre de l’avant son programme pour les clients floués et de faire preuve de transparence en indiquant le lien où les conducteurs peuvent vérifier si leur véhicule Volkswagen est muni du logiciel interdit.

La publicité est signée par l’agence Deutsch L.A., qui ne s’était pas encore engagée dans les efforts du fabricant automobile pour regagner la confiance des consommateurs. Elle consiste en une lettre signée par le président de Volkswagen pour l’Amérique, Michael Horn. Une pleine page est déployée dans une trentaine de journaux américains, dont USA Today, New York Times, Washington Post, Chicago Tribune et Los Angeles Times. Des bannières numériques sont également prévues.

En tout, 11 millions de voitures ont été touchés. En octobre dernier, Volkswagen a vendu 490 000 véhicules aux États-Unis, soit 5,3% de moins qu’en octobre 2014. 

 

comments powered by Disqus