La référence des professionnels
des communications et du design

Une campagne nationale pour Cordon Bleu

Pour une deuxième année, Braque lance la plateforme publicitaire Mets-en que ça se peut!, conçue pour Aliments Ouimet-Cordon Bleu. La recette mise en valeur: le hot-dog sauvage.

L'offensive encourage les consommateurs à réinventer les produits classiques des marques Cordon Bleu, Paris Pâté et Clark. Elle les invite à créer, à la maison, des recettes hors du commun à partir de ces produits. La promotion de l’automne met en vedette un nouvel ambassadeur de marque, Dave Morgan, jeune humoriste québécois, préparant un hot-dog sauvage. 

Le concours «La recette de l’heure», lié à cette promotion, est décliné en affichage dans les supermarchés et en pub télé de 30 secondes à V, ainsi que sous l’onglet Cordon Bleu du site vtele.ca. Pour y participer, le consommateur doit visionner la capsule recette offerte sur le site de V ou le microsite metsenquecasepeut.ca. 

Plusieurs autres promotions seront déployées dans le cadre de cette plateforme.

Annonceur: Aliments Ouimet-Cordon Bleu - Pierre Morin, Gabrielle Saturnin
Agence: Braque
Équipe-conseil: Marie-Josée Bourque, Caroline Graf
Direction de production: France Handfield
Coordination de production: Caroline Ouimet
Comédien: Dave Morgan
Conception-rédaction: Hughes Chandonnet
Direction artistique: Kattie Léveillé
Design graphique: Frédéric Jérôme
Planification et achats médias: Rosa Hamadouche
Médias: Groupe V Média
Photographie: Jean-François Lemire - Shoot Studio
Production (photo): Kristia Louis-Seize
Assistance: Axel Palomares, Simon Couturier
Stylisme culinaire: Blake Mackay, Daniel Raiche
Maquillage et coiffure: Mélanie Champagne, Joëlle Boucher
Retouches photographiques: Geneviève Demers
Production (vidéo): Étienne Vigneault
Réalisation et montage: Pier-Luc Latulippe
Direction photo: Ariel Méthot
Prise de son: Guillaume Daoust
Animation graphique: Bifurk
Stylisme, vêtements et accessoires: Mélanie Larivière
Conception et montage sonore: Syllabes
Montage: Violaine Baillard

comments powered by Disqus