La référence des professionnels
des communications et du design

Programmatique: quels facteurs sont générateurs d’impressions?

Pluie, emplacement géographique, direction artistique, quels facteurs influencent les impressions générées par les placements publicitaires programmatiques? Une analyse par District M.

District M a publié aujourd’hui ses observations réalisées à partir d’une analyse sur plus de 225 millions d’impressions livrées dans les 30 derniers jours sur plus de 45 millions d’appareils. Benoit Skinazi, vice-président, ventes, de District M, explique: «Effectuer une analyse portant sur plus de 150 campagnes nous semblait intéressant pour déceler ou confirmer certaines tendances de performance globales.»

Premier constat, les catégories de site web générant le plus de clics et de conversions sont:

  1. Nouvelles et portails
  2. Divertissement
  3. Magasinage et petites annonces

Au chapitre des formats, l’équipe de District M a découvert que, concernant les bannières web, celle de 300x250 pixels génère, en moyenne, un taux de clics 26% plus élevé que le format 728x90 pixels et 19% plus élevé que 160x600 pixels. Le format 300x600 pixels génère, lui, en moyenne, un taux de clics 49% plus élevé que 300x250 pixels. Toutefois, l’inventaire disponible pour ce format est 15 fois moins important que pour la bannière de 300x250 pixels.

Météo, moment et emplacement géographique
Pour les annonceurs en commerce électronique, les jours nuageux et pluvieux performent en moyenne 32% mieux que ceux de temps ensoleillé. Favoriser l’affichage de leurs annonces les jours gris semble plus efficace en matière de conversions. À ce sujet, 20% des conversions sont générées le jeudi, 48% le sont de 11h à 15h (29%) et de 19h à 22h (19%). À volumes de livraison égaux, les utilisateurs québécois tendent à cliquer davantage que leurs homologues ontariens. Toutefois, les Ontariens génèrent davantage de conversions.

Pour ce qui est des visuels, les créatifs dont l'incitatif à l'action occupe 10% et plus de l’espace génèrent en moyenne un taux de clics plus élevé de 18%. 

Sur le plan de la fraude, 2,6 millions d'appareils présentant des activités suspectes ou frauduleuses ont été recensés par District M ces 30 derniers jours, en raison des résultats captés par la technologie Dragonfly, qui analyse la qualification des outils et des sites sur lesquels sont affichées les publicités.

comments powered by Disqus