La référence des professionnels
des communications et du design

Lectorat des magazines: Ricardo au sommet

Le magazine est en tête de l’étude Vividata automne 2015 en matière de lectorat; du côté des journaux, La Presse se trouve en première place au Québec.

Rappelons que Vividata est l’organisme résultant de l’amalgamation de NADbank et de Print Measurement Bureau. Lancé officiellement ce jeudi, il mesure les lectorats à la fois de journaux et de magazines. La fusion des deux entités vise à fournir un portrait plus complet du lectorat total de l’industrie, avec des données comprenant la contribution de chaque plateforme, imprimée comme numérique, à l’empreinte totale de la marque.

L’étude Vividata automne 2015 recense donc 80 magazines et 78 journaux, imprimés et numériques (ordinateurs portables/de table, téléphones mobiles, tablettes et lecteurs électroniques).

Au chapitre des magazines, Ricardo Magazine a un lectorat combiné imprimé et web non dupliqué de 1 581 000 personnes dans le marché canadien-français. Il est suivi de Coup de pouce (1 390 000) et de L’actualité (916 000) (lectorat moyen par numéro, 12+).

Dans le marché anglophone, le Reader’s Digest prime, avec un lectorat combiné de 4 837 000 personnes. 

Du côté des journaux, La Presse domine au Québec, avec 1 755 000 lecteurs. Le lectorat du Journal de Montréal est de 1 423 000; celui du Devoir de 489 000 (lectorat moyen d’un exemplaire, du lundi au vendredi, 18+).

À l’échelle nationale, le Globe and Mail attire 2 490 000 personnes.

Parmi les faits saillants relevés par l’étude, notons que le numérique continue de progresser auprès des lecteurs: avec l’ajout de nouveaux lecteurs pour le numérique, l’empreinte quotidienne des journaux est passée de 50% à 56% pour les adultes sur une période de cinq ans, et de 77% à 81% pour l’empreinte hebdomadaire. 26% des lecteurs de journaux quotidiens lisent uniquement des éditions numériques.

Du côté des magazines, 42% des lecteurs sont des lecteurs multiplateformes (imprimé et numérique). 9% lisent exclusivement des versions numériques. Cette composition varie beaucoup d’un titre à l’autre.

Finalement, le taux de lecture sur les appareils mobiles est important. 70% des lecteurs de versions numériques utilisent leur appareil mobile pour lire des magazines et des journaux.

Consultez le détail des résultats pour les magazines et les journaux sur le site web de Vividata (en anglais seulement).

comments powered by Disqus