La référence des professionnels
des communications et du design

La publicité web «s’est plantée»

Le Bureau de la publicité interactive fait son mea culpa, avouant que les pratiques actuelles de publicité sur internet ont contribué à l'arrivée du blocage publicitaire. Ainsi, l’organisation lance la certification Lean, incitant à de meilleures pratiques en publicité web.

Regroupant les acteurs de la publicité sur internet, le Bureau de la publicité interactive (IAB) développe des normes, mène des recherches et fournit un soutien juridique aux acteurs de l'industrie qu'elle représente. L’organisation internationale a déclaré dans un communiqué que l’industrie publicitaire avait fait fausse route et avait causé l’arrivée du blocage publicitaire, qui menace le web gratuit et démocratique tel que nous le connaissons.

La trop forte présence de publicités invasives, de ciblage et de profit a ruiné l’expérience utilisateur, ce qui a poussé de nombreux internautes à refuser catégoriquement la publicité sur internet. À l'heure actuelle, on dénombre plus de 198 millions d'utilisateurs du logiciel Adblock, un chiffre en progression de 41% en un an, selon une étude réalisée par PageFair et Adobe en 2015.

Dans la course à l’automatisation et à la maximisation des marges publicitaires sur internet, l’industrie a laissé de côté l’expérience utilisateur. Cette erreur se retourne aujourd’hui contre elle. Le ciblage publicitaire, les publicités invasives et animées sont préjudiciables à la lenteur de chargement de certaines pages ainsi qu'à leur lisibilité. «Dans notre recherche d’une plus grande automatisation et maximisation des profits […], nous avons construit des technologies pour optimiser les revenus durant la baisse des marchés publicitaires. Avec le recul, nous avons perdu l’équivalent de beaucoup d’euros en matière de confiance des consommateurs pour faire la chasse à des centimes.»

Donc, le web gratuit et démocratique est mis en danger, car sans revenus publicitaires, plusieurs sites devraient cesser leurs activités. Le Bureau espère donc contrer ce processus, en assumant sa part de responsabilité. «La publicité en ligne est devenue la base d’un moteur économique qui, aujourd’hui encore, fait tourner le web gratuit et démocratique. Mais l’industrie publicitaire s’est ensuite "plantée": trop de publicités invasives, trop de ciblage des utilisateurs, trop de course au profit.»

Pour désamorcer le problème, le regroupement souhaite instaurer la norme Lean, incitant à une meilleure pratique de la publicité sur internet. Ce nouveau standard propose des pubs plus légères, chiffrées, choisies et non invasives pour ainsi réconcilier internet et les internautes anti-publicités. Avec ce nouveau standard, on désire donc améliorer la lisibilité des pages web et leur chargement en limitant le volume de publicités par page. À terme, si ce nouveau standard est appliqué et respecté, le Bureau espère convaincre les éditeurs de bloqueurs de publicités d’inclure les sites Lean dans leurs «listes blanches» afin que le blocage y soit désactivé. 

comments powered by Disqus