La référence des professionnels
des communications et du design

Simon Beaudry en campagne avec Oui Québec

L’artiste et publicitaire a conçu pour le regroupement indépendantiste des affiches à saveur politique.

L’organisme Oui Québec est un mouvement citoyen qui rassemble les individus et groupes en faveur de l’indépendance du Québec. Sa plus récente campagne a été entamée à la fin de juillet sous le thème «Une élection de trop». On profite des élections fédérales en cours pour rappeler ses objectifs.

«Oui Québec n’est la succursale d’aucun parti politique, affirme Claudette Carbonneau, présidente de l'organisme. Nous ne donnons pas de consigne de vote, et ne voulons pas être le petit doigt qui pèse sur le crayon dans l’isoloir des citoyens. Nous souhaitions simplement saisir le momentum de ces élections fédérales pour rappeler que les Québécois forment une minorité dans l’ensemble du vote canadien, et que sans l’indépendance, ceux-ci donnent le pouvoir économique, social et culturel à une autre nation.»

La première phase de cette opération a pris la forme de messages diffusés sur les réseaux sociaux et de débats organisés par l’organisme. La dernière étape a quant à elle mis Simon Beaudry à contribution. Celui-ci a produit six œuvres originales, regroupées sous le nom de Relations Québec-Canada et traduisant le message véhiculé par Oui Québec.     

Pour ce faire, Oui Québec disposait de moyens limités, mais c’est d’abord l’intérêt de Simon Beaudry pour le Québec qui l’a motivé à participer à cette campagne: «J’ai embarqué en raison de mon intérêt pour l’indépendance du Québec, qui m’anime autant comme citoyen que comme artiste.»

Les pièces ont surtout circulé sur le web, mais des panneaux à l’angle Berri et Ontario à Montréal serviront aussi de vitrine au projet jusqu’au 20 octobre.

L’identité québécoise se trouve parmi les thèmes de prédilection de Simon Beaudry, qui a quitté en février dernier l’agence DentsuBos pour se lancer à son compte et consacrer plus de temps à sa démarche artistique. 

«Mes œuvres auront leur propre vie dans mon parcours artistique et ont eu une exposition supplémentaire dans l’espace public en médias sociaux et en affichage avec Oui Québec.»

Il a rallié le studio L’Éloi et les photographes LM Chabot afin de photographier les visuels conçus pour l'offensive, que Simon Beaudry perçoit à mi-chemin entre la pub et l’art. «Ce projet démontre directement la transdisciplinarité qui définit mon art. Pas une chose en opposition à l’autre, mais les deux à la fois. Mes œuvres auront leur propre vie dans mon parcours artistique et ont eu une exposition supplémentaire dans l’espace public en médias sociaux et en affichage avec Oui Québec.»

Ce projet a aussi nourri sa propre réflexion sur la situation politique du Québec, qu’il nomme le «pays rêvé» et dont il voit l’influence diminuer sans cesse: «Cette fatalité, le contexte des élections fédérales nous le rappelle. Les enjeux globaux sont difficiles à influencer lorsque nous ne représentons que 20% du vote canadien. Mon idéalisme me pousse à penser que l’influence réelle du Québec est de s’occuper, de gérer et d’inspirer pour l’avenir tous les citoyens habitants et les ressources sur ce territoire, le pays du Québec. Et de là, tenter d’influencer le monde par nos actions et nos décisions québécoises.»

Simon Beaudry, Relations Québec-Canada, 2015
Série de six œuvres
50 cm x 75 cm

Annonceur: Organisations unies pour l’indépendance (Oui) du Québec - Philippe Leclerc / Rédaction: Jason Brochu-Valcourt
Production: Simon Beaudry, L’Éloi
Conception et direction artistique: Simon Beaudry
Photographie: LM Chabot
Maquillage: Amélie Thomas
Stylisme: Flavie Lechat
Mains: Vincent Beaudry, Simon Beaudry
Retouches: Centre Sagamie, Étienne Fortin, LM Chabot
Diffusion d'affichage: Gilles Vachon, Outfront
Réalisation-montage: Vincent Lebègue, Motus Vidéo

comments powered by Disqus