La référence des professionnels
des communications et du design

«La croissance économique québécoise passe par la culture entrepreneuriale»

L’offensive de sensibilisation «Devenir entrepreneur» est le premier volet d'un programme développé par de grands noms de la finance au Québec. Portrait sur un projet d'envergure visant à donner un élan de plus à l'entrepreneuriat au Québec.

«pour supporter la culture entrepreneuriale, il faut valoriser le métier et sensibiliser la population, surtout les jeunes. »
Michèle Boisvert

Au Québec, les entrepreneurs qui créent les petites et moyennes entreprises emploient près de 60% de la population active. Selon les plus récentes données publiées par la Fondation de l'entrepreneurship, les Québécois accusent toujours un retard de près de 8% par rapport au reste du Canada dans leurs intentions de se lancer en affaires. De plus, d'ici 2020, le Québec aura un manque à gagner de près de 38 000 entrepreneurs pour prendre la relève des entreprises déjà en activité. Les liens entre la culture entrepreneuriale et la propension à entreprendre ont été clairement établis par de nombreuses études menées à l'échelle mondiale. 

La Caisse de dépôt et placement du Québec, le Mouvement Desjardins et la Banque Nationale se sont ainsi associés pour mettre sur pied un projet qui encouragera la relève dans le domaine. Michèle Boisvert, première vice-présidente, rayonnement des affaires, Caisse de dépôt et placement du Québec, explique : «À la Caisse de dépôt et placement, nous sommes convaincus que la croissance économique du Québec passe par une culture entrepreneuriale forte. Nous avons ainsi commencé, en 2014, une concertation réunissant une quarantaine d’entrepreneurs afin de comprendre quels sont les besoins ici, au Québec, pour développer et enrichir cette culture. Un des premiers points qui sont ressortis est que pour soutenir la culture entrepreneuriale, il faut valoriser le métier et sensibiliser la population, surtout les jeunes.» C'est pourquoi, après s'être alliés au Mouvement Desjardins et à la Banque Nationale, eux aussi très impliqués dans l'entrepreneuriat, le groupe a opté pour le déploiement d'une campagne publicitaire, et d'un site web.

d'ici 2020, le Québec aura un manque à gagner de près de 38 000 entrepreneurs pour prendre la relève des entreprises déjà en activité. 

LP Maurice, fondateur de Busbud et tête d'affiche de la campagne explique: «J’ai moi-même expérimenté le fait d’avoir un déclic, étant jeune avec le programme JE. Exposer les jeunes à l’entrepreneurship tôt est un facteur clé.»

La campagne signée Tank se déploie sur plusieurs canaux dont la télévision, les réseaux sociaux et une plateforme web qui se veut une source de référence pour qui envisage d’entreprendre ou souhaite en savoir plus sur le métier d’entrepreneur. La plateforme présente une websérie mettant de l’avant des entrepreneurs qui racontent le moment charnière, «le grand déclic» où ils sont passés à l’action et ont lancé leur entreprise.

D'après Richard Lacasse, porte-parole, relations publiques marketing, communications et coopération du Mouvement Desjardins: «La fibre entrepreneuriale jouera un rôle stratégique majeur dans les prochaines années. Et pour augmenter le bassin d'entrepreneurs, il faut augmenter le pourcentage de la population qui a accès à des outils et de l'information, notamment en région. En tant que coopérative financière, nous considérons que la vitalité économique est un enjeu crucial car nous sommes liés à la vigueur de l'économie.»

Les différents volets, déployés sur trois ans, contribueront à mettre en place les meilleures conditions pour inciter les jeunes et leur entourage à considérer le métier d'entrepreneur. «Il est certain qu’il faudra parler de croissance et de transfert dans des phases subséquentes, mais nous avons commencé par chercher à comprendre comment inspirer les gens à devenir entrepreneurs» conclut Michèle Boisvert.

Annonceurs: Caisse de dépôt et placement du Québec, Mouvement Desjardins, Banque Nationale
Agence: Tank
Production télé : Les enfants
Production vidéo : Antler
Production web : Absolunet
Placement média : Vizeum

comments powered by Disqus