La référence des professionnels
des communications et du design

Le nu intégral dans Playboy, c’est terminé

Afin de résister à la concurrence d’internet et de contrer la chute continuelle de ses ventes, le magazine Playboy a annoncé la fin des photos de nues dans ses pages. 

L’information, dévoilée par le quotidien New York Times, révèle que la nudité complète disparaîtra du magazine à partir de mars et sera remplacée par des clichés suggestifs de mannequins légèrement habillées cette fois. Par cette décision, la publication de Hugh Hefner souhaite en finir avec l’interdiction aux mineurs et ainsi rajeunir son lectorat vieillissant. On désire maintenir une production journalistique de qualité et atteindre un public plus jeune, grâce à un contenu aguicheur et branché.

La marque justifie ce choix en précisant qu’aujourd’hui, avec internet, tous accèdent à ce genre de contenu: «Tout le monde est aujourd’hui à un clic de n’importe quel acte sexuel imaginable, gratuitement. Tout cela est donc dépassé», déclare Scott Flanders, directeur général de Playboy. Ce changement intervient aussi à cause de l’inexorable baisse des ventes, passées de 5,6 millions d’exemplaires en 1975 à 800 000 aujourd’hui, selon l’organisation Alliance for Audited Media.

Le mensuel avait déjà réalisé ce changement sur son site internet, en n'affichant plus de nu intégral. Depuis, il a vu sa moyenne d’âge passer de 47 à 30 ans et sa circulation augmenter de quatre à 16 millions de visiteurs uniques mensuels. 

comments powered by Disqus