La référence des professionnels
des communications et du design

Plus de 75% des Québécois de 18-44 ans possèdent un téléphone intelligent

Le nouveau rapport du Cefrio dévoile que pour la première fois, plus d’un adulte québécois sur deux (52,3 %) possède un téléphone intelligent.

Le taux de propriété des appareils mobiles a progressé année après année depuis 2010, où il se situait à peine à 16,9% de la population adulte. L’adoption du téléphone intelligent s’étend à tous les groupes d’âge, celui-ci étant désormais détenu par 76,6% des 18-44 ans. Jusqu’à 54 ans, la popularité du téléphone intelligent surpasse désormais celle du téléphone cellulaire de base.

La tablette numérique connaît aussi une croissance notable de sa popularité cette année: près de deux adultes sur cinq (38,9%) en possèdent une, en hausse de 13,4% par rapport à 2013 (25,5%).

Les Québécois sont désormais majoritairement mobiles et branchés, une réalité dont devront tenir compte les organisations et entreprises qui offrent en ligne leurs produits et services

«2014 marque une étape importante dans la croissance de l’appétit des Québécois pour les appareils mobiles, mentionne Claire Bourget, directrice principale, recherche marketing, du Cefrio. Pour la première fois, les adultes ne possédant ni téléphone intelligent ni tablette numérique sont minoritaires: désormais seulement 38% des adultes ne disposent d’aucun de ces deux principaux appareils mobiles. Il s’agit d’une évolution majeure des habitudes et comportements numériques des Québécois. Ils sont désormais majoritairement mobiles et branchés, une réalité dont devront tenir compte les organisations et entreprises qui offrent en ligne leurs produits et services.»

D’ailleurs, la proportion d’adultes ne possédant aucun appareil mobile (téléphone intelligent, téléphone mobile de base, tablette numérique, lecteur audio ou liseuse numérique) ne se situe plus qu’à 17,8%, comparativement à 28,4% en 2012.

L’étude révèle aussi qu’en 2014, le système d’exploitation Android est devenu le plus utilisé sur les téléphones intelligents des adultes québécois (44,5%), surpassant iOS (présent sur les appareils Apple), qui le suit de près à 39%.

De plus, les appareils mobiles sont prisés pour le divertissement en ligne. En effet, le téléchargement d’applications et la consultation de l’actualité ont la faveur des deux tiers (68,8%) des internautes québécois détenteurs d’appareils mobiles, alors que plus d’un internaute mobile sur deux (55,2%) regarde des vidéos, des webtélés ou écoute webradios à partir de son appareil mobile et que 51,6% y jouent à des jeux.

Les résultats détaillés incluant tableaux, graphiques, données sociodémographiques et méthodologie peuvent être consultés en ligne.  

comments powered by Disqus