La référence des professionnels
des communications et du design

Tendances 2013 en radiodiffusion: la télévision traditionnelle en baisse

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) vient de dévoiler ses chiffres pour 2013 dans la radiodiffusion. On y constate que les auditeurs se déplacent vers d’autres moyens de consommation médias, et la télé traditionnelle subit le cet exode. 

En 2013, le temps passé chaque semaine à regarder la télévision traditionnelle a donc diminué pour tous les groupes d’âge. La plus forte baisse s’est produite chez les 18-34 ans, où l'on note une chute moyenne de 3,9%, de 22,8 heures en 2012 à 21,9 en 2013.

Le média qui récolte une partie des heures rognées à la télévision traditionnelle semble être internet. Les adultes canadiens ont en effet regardé 1,9 heure de contenu télévisuel sur internet chaque semaine, un accroissement par rapport à 1,3 heure en 2012. En particulier, le taux d’adoption de Netflix a grimpé de 21% à 29% pour les auditeurs de langue anglaise, et de 5% à 7% pour ceux de langue française.

Le pourcentage des foyers abonnés à des services de câble, de satellite ou de télévision par protocole internet (TVIP) subit quant à lui une légère baisse, de 85,6% ou 11,93 millions de foyers à 84,9% ou 11,92 millions de foyers.

Les Canadiens poursuivent leur tendance multiplateforme en écoutant aussi du contenu audio sur une variété d’appareils. En 2013, ils écoutaient en moyenne 19,3 heures de radio par semaine, un peu moins que les 19,6 en 2012. En tout, 20% des Canadiens ont écouté en continu le signal en ligne d’une station AM ou FM, et 18% ont accédé à des services en ligne de diffusion en continu de musique personnalisée.

Le total des recettes de radiodiffusion a par ailleurs augmenté de 1,3% en 2013, pour atteindre 17,1 milliards$. Le secteur a investi 2,7 milliards$ dans la création de nouveaux contenus de télévision produite par des Canadiens, ainsi que 52 millions$ pour la création de contenu audio canadien et le soutien d'artistes.

Il s’agit de la première partie du rapport publié par le CRTC. Dans les semaines à venir, il publiera des données concernant les télécommunications, suivies de renseignements au sujet des dépenses des consommateurs en services de communications, les prix et les comparaisons à l’échelle internationale.

L’étude et les chiffres complets se trouvent sur le site web du CRTC. 

comments powered by Disqus