La référence des professionnels
des communications et du design

10 ans de Shoot Studio: miser sur la création

C’est une équipe soudée qui célèbre cette année son 10e anniversaire; focus sur l’esprit Shoot et sur les campagnes marquantes du studio montréalais.

«Ce qui nous rend uniques, c’est notre façon de fonctionner: nous approchons tous les projets en équipe, partageons nos idées, peu importe que le contrat soit assigné à l’un ou l’autre de nos photographes», souligne d’emblée le photographe et associé Pierre Manning.

«Dès la naissance de notre studio, il y a eu cet esprit de groupe.»

«Cela paraît plus naturel aujourd’hui de se regrouper, mais la photo a longtemps été un art solitaire, avec le travail en chambre noire, notamment, rappelle Jean-François Gratton. Pourtant, dès l’origine de notre studio, il y a toujours eu cet esprit de groupe.»

Les trois associés de Shoot Studio, Jean-François Gratton, Pierre Manning et Martin Girard, sont des amis de longue date – leur collaboration remonte à plus de 20 ans. Lorsque Shoot a vu le jour en 2004 sur le boulevard Saint-Laurent, cet esprit de camaraderie et de partage les animait. Aujourd'hui installés dans leur espace de la rue Saint-Hubert, les trois photographes sont désormais à la barre d’une équipe de 15 personnes composée de photographes, retoucheurs et producteurs.  

«Nos photographes sont affiliés, tout le monde est sur le même pied d’égalité et partage l’espace, l’équipement, les ressources, explique Pierre Manning. Nous favorisons l'esprit de famille, et la stabilité fait partie de notre philosophie d’entreprise.»

Et il semblerait que cette philosophie soit la même dans le rapport qui les lie à leurs clients: Rogers, Fido, Desjardins, Air Canada sont autant d’annonceurs dont les agences comptent parmi les collaborateurs de longue date chez Shoot. «Prenons Air Canada, par exemple. Nous sommes trois photographes à avoir travaillé pour cette marque, rappelle Pierre Manning. Et peu importe si le client décide de faire appel à l’un ou l’autre d’entre nous: il n’y a pas de malaise et c’est précisément pour cette raison que les gens reviennent chez nous.»

campagne pour les forces armées canadiennes

Le portfolio compte aussi le Cirque du Soleil, Iogo, Aéroports de Montréal, Cavalia et les Forces armées canadiennes, dont les journées de tournage ont mis plusieurs photographes du studio à contribution pour une campagne en 2009: «C’est sans doute un de nos projets parmi les plus communs. Jean-François Gratton, Jean-François Lemire et moi-même y avons travaillé et nous étions parfaitement au diapason. Lorsqu’on mélangeait les visuels, il était pratiquement impossible de distinguer le travail d’un ou de l’autre.»

Comment la transition de l’argentique au numérique, et surtout l’apparition d’internet haut débit et des médias sociaux, a-t-elle influencé le travail des photographes ces dernières années? Pierre Manning rappelle que tous ces facteurs, bien qu’ils aient contribué à démocratiser la photographie parmi les néophytes, sont bénéfiques pour les professionnels, notamment en matière de commerce électronique, où la demande en image est particulièrement élevée.

«Notre valeur ajoutée, en tant que photographes et artistes, se trouve dans la création.»

Quant à Jean-François Gratton, il estime que cette démocratisation a forcé les photographes à tabler sur le contenu pour faire valoir leur expertise: «Notre valeur ajoutée, en tant que photographes et artistes, se trouve dans la création. Créer du contenu, créer un style, une personnalité visuelle, une interprétation. Je crois que la réelle révolution photographique est encore à venir, avec la vidéo. Le moment photographique est en voie de changer, mais il faut embrasser ce changement. Ce ne sera pas la première révolution en photo, ni la dernière.»

Voyez dans le diaporama d'images ci-dessus des visuels provenant de campagnes marquantes réalisées chez Shoot Studio.

comments powered by Disqus