La référence des professionnels
des communications et du design

Prendre la violence de court: une campagne australienne

JWT Sidney et le gouvernement de New South Wales tentent une nouvelle approche pour sensibiliser leur groupe cible, les hommes de 18-35 ans, à la violence liée à l'alcool.

Plutôt que de présenter les images d’une violente bataille se déroulant après une soirée bien arrosée, la publicité fait le pari de faire parler la victime… avant que la scène ne se déroule. Dans le premier message, le jeune homme qui sera attaqué discute avec son agresseur alors que celui-ci est encore sobre. Dans le deuxième, il conscientise ses amis qui agiront comme facilitateurs.

«Le défi, c'est que peu de gens se considèrent comme un agresseur potentiel ou une victime, et s’auto-excluent lorsque nous tentons de leur parler [de ce sujet], indique Jenny Willits, directrice générale de JWT Sidney. Notre stratégie est donc de leur parler de quelque chose qu’ils reconnaissent, leur consommation d’alcool, plutôt que de parler de violence. On ne leur dit pas d’arrêter de boire ni de cesser de s’amuser, mais plutôt d’être conscients du tournant, le moment où la consommation d’alcool peut modifier leur comportement. Le but est de les persuader d’y réfléchir et de ralentir avant d’atteindre ce point.»

 

Annonceur: NSW Government
Agence: JWT Sidney

comments powered by Disqus