La référence des professionnels
des communications et du design

Google et Netflix admonestés par le CRTC

Celles-ci devront fournir les données sur leurs activités au Canada, sans quoi l’organisme pourrait refuser de tenir compte des preuves soumises dans le cadre des audiences Parlons télé.

Les documents demandés par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) comportent notamment leur nombre d'utilisateurs canadiens, la croissance publicitaire envisagée et la taille des investissements en production canadienne. 

Google et Netflix ont jusqu’au 2 octobre pour obtempérer. Le Conseil s’est adressé à elle au moyen de lettres signées par son secrétaire général, John Traversy: «En refusant de fournir des éléments de preuve, le Conseil est dans l'impossibilité d'évaluer la validité de l'argument de Google qui pourrait être convaincant sous réserve de preuves à l'appui.»

Rappelons que les deux géants du web avaient refusé, dans le cadre des audiences qui prenaient fin le 19 septembre dernier, de fournir certains documents au CRTC, évoquant la confidentialité.

comments powered by Disqus