La référence des professionnels
des communications et du design

Polygraphe: nouveau venu déjà sur sa lancée

La nouvelle agence a complètement retravaillé la marque d'accessoires d'hiver Kombi, le mandat à la base de leur association. 

Les deux fondateurs combinent plus de 30 ans d’expérience et de nombreux prix. Marie-Claude Fortin a travaillé, entre autres, chez Cossette et DentsuBos. Sébastien Bisson est un ancien de Cossette, Paprika et Sid Lee.

D’où leur est venue l’idée de fonder ensemble ce studio? «Polygraphe, ça ne s’est pas fait sur un coup de tête, souligne Marie-Claude Fortin. On est tous les deux issus du milieu des agences. On les a quittées pour se lancer à notre compte, séparément, puis à la suite d'une rencontre, on a eu envie de partager un bureau, devenu un partage d’expertise, de mandats.»

Dans le duo, chacun a sa spécialité, mais jouit énormément de celle de l’autre: «Le meilleur service-conseil est créatif et la meilleure création est stratégique, on aime mutuellement nos parcours!», raconte Marie-Claude Fortin.

L’appel d’offres de Kombi a scellé le destin des deux associés: «Pour y répondre, nous devions former une équipe. On y a répondu ensemble et l'on a gagné. Ce fut notre déclic! On a travaillé tous les deux pendant un an, ça s’est super bien passé et on s’est dit: fondons une agence.»

De là est né le studio Polygraphe, axé, selon ses instigateurs, sur les principes de franc-parler, de transparence et d’efficacité. Sa mission? «Aller au cœur des choses, s’imprégner de la personnalité d’une marque et bâtir des identités fortes.»

Le mandat confié par Kombi touchait tous les éléments de la marque. Du nouveau pour le logo, la signature, les emballages, le site internet (en partenariat avec Okam), les outils de communication imprimés, un stand (en partenariat avec Huma), l'habillage en magasins et la présence sur les médias sociaux.

comments powered by Disqus