La référence des professionnels
des communications et du design

Ligue nationale de football: marque et commanditaires en temps de scandale

À la suite des comportements violents de certains joueurs, la Ligue nationale de football voit son image de marque ternie, en plus de devoir gérer plusieurs crises de relations publiques et des commanditaires mécontents.

Cette situation fait suite à sa gestion des récents scandales de violence conjugale et de violence envers un enfant. Les détracteurs reprochent à la ligue d’avoir fait l’autruche pour protéger ses joueurs.

Le brasseur A-B InBev a fait partie des commanditaires ayant mis de la pression: «Nous ne sommes toujours pas satisfaits de la manière dont la ligue a géré des comportements à l’opposé de notre culture d’entreprise et de nos codes moraux.»

Indra Nooyi, la présidente de PepsiCo a quant à elle pris un peu plus de temps pour répondre et a lancé un message modéré. Après avoir fortement condamné les comportements, elle a réitéré sa confiance en la capacité de la ligue à punir adéquatement les actes criminels.

S’ils ont critiqué plus ou moins durement la ligue, les commanditaires n’ont pas mis fin à leur association avec celle-ci. Même dans des cas comme celui de Cover Girl, où une publicité a été détournée et est devenue le symbole de l'inaction des dirigeants du circuit. 

Au sein des exceptions, la chaîne hôtelière Radisson a retiré sa commandite. Les Vikings du Minnesota ont en effet organisé une conférence de presse pour annoncer qu’Adrian Peterson, joueur en attente de procès pour violence envers un enfant resterait dans l’équipe… devant un mur couvert de logos Radisson. La marque n’a pas digéré cette association et a mis fin à sa collaboration.

L’image de la marque a souffert de tous ces scandales selon l’index de mesure YouGov. La ligue est passée d’une appréciation de 36 points jusqu’à -17 sur l'échelle YouGov, en quelques jours seulement. 

Cette baisse est liée aux événements des dernières semaines: une vidéo de Ray Rice, des Ravens de Baltimore, le montrant en train de frapper sa conjointe dans un ascenseur a finalement mené à des sanctions. Du côté des Vikings, Adrian Peterson a été suspendu en attente de procès. Il est accusé d’avoir frappé un enfant. 

comments powered by Disqus