La référence des professionnels
des communications et du design

Elle Québec souffle 25 bougies

Elle Québec célèbre son 25e anniversaire avec une édition spéciale et plusieurs activités thématiques. Entrevue avec Sandra Abi-Rashed, directrice de la marque.

Mode, beauté, culture, style de vie et société sont les piliers de la marque: «Nous avons un positionnement unique dans notre marché, explique Sandra Abi-Rashed. C’est un mariage, un mélange entre les tendances mode et beauté, les enjeux de société et les phénomènes culturels.»

Selon elle, cette diversité de sujets et une capacité à être proches des tendances actuelles et de les décrypter ont permis au magazine de ne pas se démoder: «On a toujours suivi les tendances, été dans l’air du temps, aux premières loges des nouveautés en mode et en beauté, mais aussi des phénomènes de société: grunge, simplicité volontaire, télé-réalité, cocooning, soirées fétiches, on y était! On a toujours été là, dans tous les domaines.»

Sandra Abi-Rashed

directrice de la marque d'Elle Québec

En effet, un aspect important de l’évolution de la marque a été d’ancrer le magazine dans le marché québécois, puis de donner une saveur locale au contenu. «Au début, nous avions presque exclusivement des mannequins, par exemple, Linda Evangelista était sur la couverture du premier numéro. Mais au fil des années, nos couvertures sont devenues beaucoup plus proches de la culture québécoise. Au sein d’un trimestre, on va fréquemment avoir trois couvertures avec des Québécoises. Ça nous permet d’être près de notre marché, de prendre son pouls.»

«Les lectrices qui étaient là il y a 25 ans sont toujours avec nous aujourd’hui. Nous avons su garder notre lectorat, et pour toujours aller chercher les plus jeunes, il faut faire évoluer la marque. Pour notre 25e, nous voulons remercier les lectrices d’avoir été avec nous depuis toutes ces années, l'on ne serait plus là sans elles. Elle ont fait partie de notre évolution et de notre création de contenu.»

dans les dernières années, LA MARQUE A BEAUCOUP ÉVOLUÉ au niveau des technologies

Même si, contrairement à d’autres publications, Elle Québec a vu son tirage augmenter au cours de la dernière année, le contexte actuel fait que les magazines et médias imprimés se trouvent fréquemment remis en question. Comment Elle Québec s’adapte-t-elle à cette nouvelle réalité? Selon Sandra Abi-Rashed, c’est maintenant le temps de partager encore plus d’expériences avec les lectrices, avec l'aide du numérique: «Dans les dernières années, la marque a beaucoup évolué au chapitre des technologies. On sait que les plus jeunes générations sont actives sur les réseaux sociaux et l'on a donc maintenant l’occasion de nous ouvrir un peu plus, de montrer les coulisses, d’inviter les lectrices à faire partie de l’évolution, de notre processus.» Elle Québec mise donc sur ses différentes plateformes numériques pour dynamiser son offre.

Hélène Lazareff, fondatrice d’Elle en 1945, définissait ainsi le magazine: Du sérieux dans la frivolité, de l'ironie dans le grave. «Nous avons su maintenir la formule, ne jamais nous démoder et garder un équilibre entre nos piliers», conclut Sandra Abi-Rashed.

Les initiatives déployées pour le 25e anniversaire, pour la plupart gratuites et ouvertes à tous, sont détaillées sur le site web d’Elle Québec. 

Photo de couverture: ELLE par RW&CO, Leda & St.Jacques (Rodeo Production)
Photo Sandra Abi-Rashed: Marc Montplaisir

comments powered by Disqus