La référence des professionnels
des communications et du design

Damien Lefebvre à la barre du concours Boomerang

Damien Lefebvre, coprésident de W.illi.am/, présidera cette année le concours Boomerang. Il partage sa vision de l'événement et ce qu'il compte insuffler aux délibérations de cette 20e édition.

Que représente pour vous la présidence de ce concours? 
Que le concours se positionne résolument comme une référence pour l’industrie du numérique. Notre industrie n’est pas que visuelle et conceptuelle: derrière chaque outil numérique (web, application, objet connecté, etc.), il y a tout un travail technologique, ergonomique et une compréhension des leviers du web. Cette façon de voir notre métier est très importante pour moi, car le numérique, c’est avant tout une série d'expertises diverses qui créent une expérience. Je suis donc très honoré de présider le jury de cette 20e année!

Que signifie à vos yeux Boomerang?
C'est une institution dans le numérique, en plus d'un événement avec beaucoup de valeur pour les agences et les annonceurs, car il récompense des projets créatifs visuellement et techniquement, mais aussi les nouvelles utilisations du numérique. C’est un concours qui représente ce qui se fait de mieux, mais également ceux qui montrent le plus d’ingéniosité.

Le concours est un bon baromètre de l’état de l’industrie du numérique.

Le concours est un bon baromètre de l’état de l’industrie du numérique. Et cette année, pour sa 20e édition, l'on va pouvoir regarder en arrière et constater tout le chemin parcouru. Nous sommes une industrie qu’on dit jeune et volatile, mais 20 ans de projets et de prix, c’est vraiment non négligeable! 

L’impact du concours est vraiment important dans notre métier, car il permet d’affirmer les nouvelles tendances, les nouvelles utilisations et, surtout, de mettre en valeur les talents qui permettent de générer ces expériences numériques. 

Notre industrie avance tellement vite qu’on ne prend pas le temps de s’arrêter pour mettre la lumière sur nos bons coups! Boomerang, c’est l’occasion de se retrouver une fois par an et de fêter nos réussites. 

Plusieurs changements ont été apportés l'an dernier. Comptez-vous poursuivre dans le même sens?
Grégoire Baret a réalisé un travail exceptionnel l’an dernier pour remettre la pertinence au centre des interactions et des choix technologiques. La cuvée 2013 a récompensé les projets qui «collaient» à notre industrie, pas forcément visuellement créatifs, mais intelligents en matière de stratégie, de modèle d’affaires ou de design. 

Cette année, nous continuons dans ce sens tout en ajoutant une notion de performance: qu’est-ce qui fait qu’une pièce soumise peut être considérée comme un succès? Nous savons tous, dans l’industrie, qu’une véritable réussite se mesure par une augmentation de l'achalandage, des likes ou des achats, pas forcément parce qu’une application ou un site est visuellement novateur. Nous allons donc demander aux soumissionnaires de nous démontrer la performance de leur pièce, par des KPI, des chiffres, un objectif atteint, etc. 

L’architecture technologique derrière chaque pièce créative sera observée par le jury.

Aussi, l’architecture technologique derrière chaque pièce créative sera observée par le jury, comme l’intégration des Saas (Software as a Service). Ils ont pris une ampleur importante dans la création de l'actif numérique. Cela ne signifie pas que c’est la fin du développement personnalisé… au contraire! Nous regarderons entre autres comment les projets ont mis à profit ces nouvelles plateformes dans leurs créations.

Quels sont vos souhaits pour l'édition 2014 du concours?
Je souhaite que nous ayons du mal à choisir! Si je reste enfermé avec mon jury pendant plus que le temps imparti, alors la cuvée 2014 nous aura donné du fil à retordre, et j’en serai ravi!

J’espère que les pièces soumises seront créatives techniquement et stratégiquement, et que nous verrons de nouvelles approches. Je souhaite que cette 20e édition nous surprenne et nous inspire pour les 20 prochaines années!

Afin de souligner le 20e anniversaire de Boomerang, l’équipe de W.illi.am/ a réalisé une campagne publicitaire haute en couleurs qui célèbre le concours, mais aussi 20 ans d’innovation web au Québec. Elle a été élaborée par Anne-Marie Brouillette, Catherine Cattoen et Matyas Gabor. 

La période d’inscription du concours est en cours. La date limite pour participer est le 19 septembre prochain.

Le concours Boomerang, présenté par Microsoft, est organisé par les Éditions Infopresse, avec le soutien de l'Association des agences de publicité du Québec (AAPQ) et IAB Canada, en partenariat avec AOL, Huffington Post Québec, Atedra et Olive Média.

comments powered by Disqus