La référence des professionnels
des communications et du design

Pointbarre et Le Quartanier s'unissent de nouveau

L'éditeur Le Quartanier dévoile un second livre au design rafraîchi dans le cadre du redesign complet de sa collection Polygraphe.

Après La déesse des mouches à feu, le premier bouquin dévoilé dans le cadre de cette nouvelle mouture, l'éditeur s'est attardé à Arvida de Samuel Archibald. Le travail s'est de nouveau déroulé en collaboration avec le collectif Pointbarre, piloté par la designer Catherine D'Amours.

Et l'auteur et l'éditeur désiraient que le design de la pochette réfère à la région dans laquelle se passe l'ensemble des histoires racontées. «Nous avons donc mené des recherches pour trouver un élément fort pouvant devenir l'iconographie de l'ancienne ville du Saguenay», explique Catherine D'Amours. En regardant les vieilles cartes, nous avons fait des trouvailles et avons donc décidé d'en redessiner une à partir de vieux documents d'archives.»

La carte est ainsi devenue l'élément central de la pochette, lui donnant un aspect territorial. La designer a également intégré à celle-ci des éléments cartographiques, dont la rose des vents, par exemple.

Le choix de la police de caractère, quant à elle, reflète la volonté d'ajouter une saveur rétro à la composition de la pochette.

«Une fois la jaquette dépliée, on a donc l'impression de se retrouver devant un document topographique authentique.»

Design et illustration: Pointbarre

comments powered by Disqus