La référence des professionnels
des communications et du design

Télé et interaction sociale: bond de 12% au Canada en un an

Sur Twitter uniquement, la hausse du volume d’interactions est de 63% depuis un an, selon les auteurs d'un livre blanc publié aujourd’hui par Seevibes.

Au premier trimestre de 2014, sept millions de Canadiens (population canadienne anglophone) se sont engagés sur les réseaux sociaux en rapport avec la télévision, totalisant 57 millions d’interactions (au Québec, le nombre total d’interactions se chiffrait à huit millions au premier trimestre de l’année.) Rappelons que le taux d’engagement y est défini comme le «pourcentage de personnes engagées («J’aime», commentaire, tweet ou retweet) sur les pages Facebook de l’émission et comptes Twitter officiels».

Twitter est sans doute le réseau social préféré des téléphages: 65% des utilisateurs (ils sont 3,4 millions d’abonnés au Canada) parlent de la télé sur cette plateforme. Ce taux se situe à 36% sur Facebook. Les abonnés sont toutefois beaucoup plus nombreux sur Facebook, soit 15 millions de Canadiens.

La fréquence est aussi en hausse: 17% au Canada au cours de la dernière année. Une pointe a été atteinte durant la finale de Big Brother Canada le 2 avril 2013, émission ayant généré une fréquence trois fois plus élevée que la moyenne dans la catégorie des télé-réalités.

Chaque interaction émise par un téléspectateur auprès de son propre réseau multiplie les impressions, ce qui augmente la présence d’une émission au-delà de l’auditoire télé. D’où l’intérêt de générer des conversations avec ses abonnés sur les plateformes sociales (en stimulant le niveau d’engagement, en tentant de joindre des influenceurs qui possèdent un vaste réseau d’abonnés, etc.), qui multiplient les points de contact avec l’auditoire et le public exposé au contenu d’une émission.

Consultez l’intégralité du livre blanc État des lieux de la télévision sociale au Canada en suivant ce lien. Sa parution s’inscrit dans la foulée du lancement de Seevibes Market Insight, qui permet aux télédiffuseurs, aux agences et aux annonceurs d’accéder aux auditoires sociaux du marché dans 100 chaînes et 265 000 diffusions d’émissions au Canada.

Celui-ci propose une d’indicateurs-clés de performances qui informent les professionnels des médias désireux d’en savoir plus sur le profil des téléspectateurs. 

comments powered by Disqus