La référence des professionnels
des communications et du design

La Ligue des champions reçoit Circo de Bakuza

Pour sa 59e cérémonie d’ouverture, cette compétition européenne de soccer a fait appel à l’agence de création montréalaise.

Six mois de préparation, un mois de répétitions, 400 artistes, 84 bannières géantes, une composition musicale originale et la participation d’une chanteuse internationale: voilà ce qu’a nécessité l’événement de l'Union européenne des associations de football, avec laquelle Circo de Bakuza collabore depuis 2011. «Le principal défi de la cérémonie d’ouverture a été d’utiliser les services de volontaires pour nos prestations; ces individus ont toutefois rarement de l’expérience», indique Julie Brassard, directrice de création exécutive de Circo de Bakuza.

Déployée en moins de neuf minutes, l’exécution devait mettre en valeur la culture portugaise. «Nous nous sommes inspirés des explorateurs portugais, personnalités notoires qui s’inscrivent dans le patrimoine historique du pays, explique Julie Brassard. Contrairement au coq et à la couronne, perçus comme stéréotypés, Fernand de Magellan, Henri le Navigateur et Vasco de Gama témoignent de la fierté portugaise.» En hommage aux astres qui ont guidé ces navigateurs dans leurs explorations, le faisceau lumineux d’un phare a été utilisé pour amorcer le décompte initial de 10 secondes. Une centaine de marins ont également tenté d’incarner, par des tirs à la corde, la rivalité sportive entre les équipes.

Afin de représenter la musique traditionnelle et contemporaine portugaise, la cérémonie a intégré à ses prestations un orchestre, le genre musical fado et des éléments électro-acoustiques. La firme montréalaise Studios Apollo a préalablement enregistré le chœur de Lisbonne directement du Portugal avant de l’incorporer aux arrangements en studio à Montréal. La chanteuse Mariza, fierté nationale pour son pays d’adoption, a interprété, entourée de 90 chanteurs, l’hymne de la Ligue des champions.

Circo de Bakuza n’a pas employé d’éléments interactifs pour sa performance, en raison de contraintes de production: «Nous ne pouvions éteindre les lumières dans le stade, car le temps d’échauffement est trop long, affirme la directrice de création exécutive. D’autres paramètres, notamment la pelouse sensible, ne font pas de la technologie l’outil idéal pour donner à ce type de projet le résultat escompté.» L’entreprise montréalaise spécialisée en événements, branding et motion design compte intégrer l’interactivité à ses réalisations futures. Une collaboration avec Pixmob pourrait d’ailleurs être envisagée.

170 millions de spectateurs rivés à leur écran et 65 647 spectateurs au stade Da Luz à Lisbonne ont été témoins de la cérémonie.

cérémonie d’ouverture

vidéo tournée sur le terrain à l’aide d’une go pro

Direction artistique, motion et vidéo: Circo de Bakuza
Musique: Studios Apollo
Costumes: Denis Caron – Circo de Bakuza
Chorégraphie: Wanda Rockiki – Circo de Bakuza
Chant: Mariza

comments powered by Disqus