La référence des professionnels
des communications et du design

Changement d’algorithme de Facebook: cinq éléments à retenir

À la suite des derniers changements de l’algorithme de Facebook, qui affectent la manière dont le réseau social choisit le contenu visible dans le fil d’actualité de ses utilisateurs, Barbara Vigier, stratège numérique de Ressac, revient sur les aspects à retenir.

BARBARA VIGIER

STRATÈGE NUMÉRIQUE de RESSAC

Depuis les modifications de cet algorithme, nombreuses marques ont enregistré une baisse de la portée des publications organiques. Quels conseils doivent être mis en œuvre pour que cette baisse de portée ne soit pas fatale?

1. Facebook est conscient de l’impact de ce changement d’algorithme, qui est là pour rester. Les annonceurs doivent désormais apprendre à jongler avec cette réalité, qui finira par être simplement un «cost of doing business».

2. Le réseau social admet déployer une stratégie de «rétention» de ses utilisateurs en évitant de les rediriger vers du contenu externe afin que l’essentiel du contenu soit condensé sur Facebook, et l’expérience de ses utilisateurs améliorée.

3. Concernant la portée des publications, il n’existe pas de pratique idéale, mais certaines tendances peuvent être observées: les publications qui offrent le plus de portée sont respectivement les statuts (18%), les vidéos (13%), les photos (7%) et les liens partagés (6%) qui dirigent directement vers du contenu externe.

4. Les publications recevant des interactions, soit des publications dites de «qualité», sont privilégiées par l’algorithme Facebook, qui leur offre une certaine visibilité organique. À l’inverse, moins les publications reçoivent d’interactions, plus leur portée est faible.

5. La stratégie de déploiement des marques sur les médias sociaux doit s’inscrire dans une stratégie plus globale de marketing de contenu de performance. Bien connaître ses adeptes devient donc crucial dans la production d’un contenu «pertinent».

De plus en plus orienté vers l'appareil mobile, Facebook continue son expansion grâce à son positionnement stratégique et à l’amélioration continue de ses fonctionnalités concernant notamment le développement d’applications mobiles et l’élargissement de son réseau publicitaire. Pour une marque, être présente sur Facebook reste alors totalement pertinent à partir du moment où son positionnement s’inscrit dans un écosystème social optimisé (incluant une diversification des plateformes et une répartition de l’investissement média) et prend en compte les attentes des abonnés à son contenu.

Barbara Vigier, stratège numérique de Ressac

comments powered by Disqus