La référence des professionnels
des communications et du design

Savoir communiquer

Le professionnel de la communication dispose aujourd’hui d’un plus grand pouvoir décisionnel au sein des organisations. Dans ce contexte, Infopresse s’entretient avec Bernard Motulsky, qui a récemment publié le livre Comment gérer efficacement ses communications

BERNARD MOTULSKY

PROFESSEUR, AUTEUR, CONFÉRENCIER ET TITULAIRE DE LA CHAIRE DE RELATIONS PUBLIQUES ET COMMUNICATION MARKETING DE L'UQAM

Description

Qu’est-ce qui vous a amené à aborder ce sujet?
J’ai eu l’occasion de constater l’intérêt que suscite l’analyse de l’actualité sous l’angle de la communication. Néanmoins, plusieurs entrepreneurs et professionnels en communication ont une vision illusoire du milieu. Comprendre son utilité et connaître la manière adéquate pour la gérer sont des connaissances que j’essaie de procurer aux lecteurs.

Pour cette raison, j'aborde dans Comment gérer efficacement ses communications la préparation en communication, ce qui implique de connaître les raisons justifiant un projet, son public cible et les moyens utilisés pour le communiquer. Une lecture de cas et des réponses aux questions que se posent des professionnels complètent le livre. Le volume s’inscrit dans un univers où le métier de communicateur évolue depuis plusieurs années.

Justement, quels changements percevez-vous dans le métier de communicateur?
Le professionnel de la communication acquiert de plus en plus de notoriété. Les entreprises lui allouent un pouvoir décisionnel et sont portées à lui déléguer leurs communications plutôt qu’à les effectuer elles-mêmes.

Par ailleurs, il y a plus de 20 ans, rares étaient les communicateurs appelés à commenter l’actualité, tâche réservée aux politologues, économistes et sociologues. Aujourd'hui, ils s’imposent dans la société, car les citoyens ont pris conscience que leur univers s’organise fréquemment en fonction de leurs propos.

Comprendre l’univers du numérique, non pas à des fins sociales, mais professionnelles, est une autre expertise que le communicateur doit désormais maîtriser. Il a la possibilité de connaître les goûts et opinions des consommateurs qui s’expriment dans le cyberespace. S’il a recueilli l'information nécessaire, qu’il présente son projet de manière organisée, qu’il s’oriente autour de données numériques pour obtenir des faits tangibles, il a la capacité de cibler convenablement un public.

Qu’entendez-vous par un ciblage adéquat?
Il est essentiel d’avoir un ciblage réaliste, qui permet d’identifier des individus véritablement atteignables. Lorsqu’une campagne de marketing tente de solliciter un trop grand nombre d’individus, ses efforts risquent d’être démesurés par rapport aux résultats. Les ambitions démesurées amènent certains cabinets, agences et autres professionnels des communications à émettre des promesses ne pouvant parfois pas être respectées. 

comments powered by Disqus