La référence des professionnels
des communications et du design

Trois Canadiens sur quatre possèdent un téléphone intelligent

Ce résultat se situe nettement au-dessus de la moyenne qu'on trouve aux États-Unis, selon la firme comScore, qui a dévoilé le rapport Canada Digital Future in Focus 2014.

Avec une croissance de 5% par rapport à décembre 2012, les Canadiens sont de plus en plus nombreux à posséder un téléphone mobile. Trois sur quatre emploient un téléphone intelligent (une progression de 13%). Aux États-Unis, le taux de pénétration se situe plutôt à 66,8%. Par ailleurs, les utilisateurs d'Android gagnent du terrain (+4%) au pays, aux dépens d'Apple, Microsoft et Rim. 

La montée du web mobile au détriment de l'ordinateur de bureau est de plus en plus grandissante. En effet, l'on remarque une baisse de 17% du nombre total de minutes et de 21% de la quantité totale de pages vues sur l'ordinateur de bureau comparativement à 2012. Parmi les catégories les plus consultées des détenteurs d'appareils mobiles, la météo (11 864 000), les réseaux sociaux (11 088 000) et les moteurs de recherche (10 577 000) se retrouvent aux premiers rangs.

De plus, l'omniprésence de la multiplicité des écrans dans le quotidien des Canadiens continue de s'accroître: 30,8% emploient leur téléphone intelligent et 35,5% leur tablette en regardant la télé. 

Les Canadiens sont au troisième rang en matière d'engagement en ligne. Ils sont toutefois tombés d'une position depuis 2012. Devancés par les Américains et les Britanniques, les Canadiens passent en moyenne 34,6 heures en ligne par mois, contre 36,2 et 36 heures respectivement. Ils demeurent toutefois premiers en matière de nombre de visites moyennes par utilisateur, soit 88.

Ils se distancent aussi des Américains quant à la consommation de vidéo en ligne (1769 contre 1237 minutes par visionneur). De ce fait, ils sont de plus en plus nombreux à regarder du contenu télé et(ou) vidéo sur leurs appareils mobiles mensuellement (33%), toujours par rapport à 2012.

Quant à l'affichage, 615 milliards$ y ont été investis en 2013. American Express, Procter & Gamble et Microsoft ont été les plus gros annonceurs. Sur le web, plus d'une pub sur trois provenait des sites de réseaux sociaux (36%), devant les sites de divertissement (18%).

comments powered by Disqus