La référence des professionnels
des communications et du design

Le RDV Marketing vu par la relève

Issam Heddad, directeur de la stratégie de TP1, David Proulx, président de Oui Marketing, et Pablo Stevenson, président et fondateur de Ressac, reviennent sur des éléments marquants de la journée.

En tant que représentants de L'ascenseur, nouvelle plateforme du comité de la relève de l'AAPQ, nous avons eu la chance d'assister au premier RDV_Marketing où nous avons eu l'occasion de présenter sur scène les éléments ayant retenu notre attention lors de cette journée axée sur l'évolution du marketing. 

Trois thèmes ont attiré notre attention:

L'agilité et la pertinence
L'agilité est essentielle pour aller à la même vitesse que le marché, alors que la pertinence permet de faire la différence entre ce qui est nouveau et ce qui est important. Il s'agit à la fois d'un enjeu de gestion et de créativité pour les agences, les annonceurs et le public. 

L'agilité a été pensée pour répondre à des problématiques de vitesse et de complexité. Initialement adoptée par des développeurs, cette attitude se retrouve désormais aussi bien chez les designers, les marketeurs et les agences comme en témoignait Ryan Holiday, d'American Apparel.

La culture organisationnelle
L'agilité comporte aussi sa part de risque et d'échec, des éléments pas nécessairement implicites dans certains contextes organisationnels. 

Alors même que le marketing devient central pour s'assurer d'avoir les bons produits dans les mains des bonnes personnes, le monde connecté et complexe rend crucial l'alignement de toute l'organisation vers un objectif commun. Tel qu'évoqué dans le panel avec Tourisme Montréal et Frank & Oak, le numérique, par exemple, doit être assimilé par tout le monde dans une organisation, du président au réceptionniste. 

Ce genre d'attitude se reflète aussi dans le rebranding efficace de Mec, où tous les employés ont été engagés dans le processus, une attitude qui correspond tout à fait bien avec la culture organisationnelle que projette la coopérative d'équipement sportif. 

La formation et la relève
Enfin, la relève s'intéresse aussi à comment former la nouvelle génération de communicateurs. De la même manière que pour l'agilité, il faut intégrer des dispositifs d'apprentissage en continu au sein des organisations afin de développer des compétences transversales. 

Ultimement, l'agilité prône des approches empiriques: on apprend en essayant. 

Car comme le disait le grand David Ogilvy, «change is the lifeblood of our industry». 

Nous vous invitons aussi à consulter les textes de L'ascenseur qui se questionnent sur le rôle de l'agence.

L'Association des agences de publicité du Québec a mis en place un comité de la relève formé de sept représentants de moins de 35 ans choisis parmi ses agences membres afin de donner la parole à la relève et d'insuffler de nouvelles idées dans l'industrie. Le comité lançait cette semaine la plateforme web L'ascenseur, un lieu de discussion de la prochaine génération de décideurs à laquelle l'industrie est conviée à réagir. L'ascenseur traitera de cinq grandes thématiques dans un contenu éditorial afin de porter un nouveau regard sur les grands enjeux de la communication marketing.

- Par Issam Heddad, directeur de la stratégie de TP1, David Proulx, président de Oui Marketing, et Pablo Stevenson, président et fondateur de Ressac.

comments powered by Disqus