La référence des professionnels
des communications et du design

Harper’s Bazaar est le magazine de l’année selon Adweek

Harper’s Bazaar, Netflix et Michael Lombardo, président de la programmation de HBO, font partie de la sélection de la «Hot list 2014» réalisée par le magazine Adweek. 

Avec sa Hot List, Adweek fait le point sur l’année média qui vient de s’écouler. Les catégories magazine, télévision, numérique et visionnaire média procurent une vue d’ensemble sur ce qui s’est fait de meilleur dans l’industrie cette année.

Harper’s Bazaar se voit récompenser pour sa croissance en 2014; il est élu magazine de l’année. En magazine toujours, les personnalités mises de l’avant sont Paul Fichtenbaum (Sports Illustrated) comme rédacteur de l’année et Connie Anne Phillips (Glamour) éditrice de l’année. Le premier a amené un vent d’innovation chez Sports Illustrated, notamment en fusionnant les équipes numériques et imprimées. La seconde est parvenue à augmenter les revenus publicitaires de Glamour de 7% cette année.

Michael Lombardo

Directeur de la programmation de hbo

Dans la catégorie télévision, HBO est à l’honneur avec son directeur de la programmation, Michael Lombardo, qui se voit nommé directeur télé de l’année. Les choix de Game of Thrones - désignée série de l’année - et True Detective ont notamment permis à la chaîne de faire face à la concurrence.

Du côté du numérique, le directeur de l’année est Kevin Systrom, cofondateur et PDG d’Instagram. L’intégration jusqu’ici réussie des publicités au sein de l’application est, entre autres, à l’origine de cette distinction. La marque numérique de l’année est Netflix, tandis que Snapchat est nommée meilleure entreprise émergente.

Jack ma

PDG d'Alibaba

Enfin, l’histoire de Jack Ma, PDG d’Alibaba, est mise en avant par Adweek. L’homme d’affaires chinois est considéré comme le visionnaire de cette année 2014. En septembre dernier, Alibaba signait la plus grosse entrée en Bourse de l’histoire, levant 25 milliards$ à Wall Street. Jack Ma est aussi à l’origine du Single’s Day - l’équivalent du Vendredi noir en Amérique - qui a fait exploser les ventes du géant chinois en commerce électronique. 

comments powered by Disqus