La référence des professionnels
des communications et du design

Olivier Staub: président du concours Lux 2015

Olivier Staub, partenaire et fondateur de La Cavalerie, est le président du jury Lux. Pour Infopresse, il aborde l'importance de célébrer le travail des photographes et illustrateurs d'ici.

Comment l'industrie de la photo, de l'image se porte-t-elle au Québec? Comment évolue-t-elle?

Il est maintenant plus facile que jamais de diffuser son travail, de faire voyager ses images.

L’industrie de la photographie et de l'image au Québec a largement évolué ces dernières années. Tous sont conscients que le numérique a démocratisé la technologie et orchestré une mutation. Ce qui était réservé à quelques-uns est maintenant accessible à tous. Mieux encore, il est maintenant plus facile que jamais de diffuser son travail, de faire voyager ses images ainsi que ces inspirations.

Cela a eu de très bons côtés, une réelle implosion de la création d’images permettant des découvertes fantastiques, mais aussi l’éclatement d’une grande quantité de balises qui avaient jusqu’alors soutenu tout un métier.

Il a fallu se remettre en question. Je m’explique: faire tomber les barrières «so you can free your mind», I can buy that. Par contre, n’avoir aucune notion capable de justifier sa démarche, un peu moins… La photographie renferme des trésors et constitue un art à part entière. Mais tout comme la guitare, si l'on ne sait pas jouer, l'on peut avoir la chance de devenir les Sex Pistols, mais plus certainement de rester tout simplement inaudible…

Le métier reste donc aussi important…

Il y a une grande part d’instinct dans le métier de photographe et il ne faut surtout pas le perdre. La photographie permet de s’exprimer bien au-delà du simple «c’est beau»!

La photographie, tout comme l'illustration d'aileurs, compte un nombre infini de facettes.

La maîtrise de la lumière, des cadrages, des matières, des sujets et des mises en scène crée un formidable canevas d’expression grâce auquel il est possible de véhiculer des messages complexes ou très simples; suggérer le déséquilibre, l’équilibre; faire trembler un regard, nouer une gorge sous l’émotion ou faire sourire.

La photographie, tout comme l'illustration d'ailleurs, compte un nombre infini de facettes toutes admirables.

Que penser des oeuvres récompensées par Lux?

Le photographe de guerre, le photographe sportif ou animalier, le portraitiste sont autant des passionnés qui ressentent le même sentiment d’accomplissement lorsqu’une image leur parle en silence. Il est une catégorie qui a choisi de mettre son talent et son expertise au service d’une utilisation commerciale ou publicitaire de leurs images.

Souvent jugée comme une catégorie moins créative du métier, elle est, selon moi, et sans doute autant passionnante.

En effet, lorsqu’on me demande quel intérêt peut-on avoir à réaliser une commande? Ma réponse est sans détour.

La paternité d’un concept est une chose, mais avant de devenir une grande publicité ou de pouvoir rayonner à sa pleine amplitude, il lui faut une exécution exemplaire; c’est souvent là que ça passe ou ça casse.

Combien d’excellents concepts sont restés dans l’ombre, car l’exécution n’était pas à la hauteur. De l’autre côté, combien d’exécutions étonnantes ont permis de faire lever des concepts médiocres…

Dans ce monde de la photographie, de l'illustration commerciale et de la publicité, le rôle du professionnel est de comprendre l’idée et la direction même si elle est embryonnaire.

Dans ce monde de la photographie, de l'illustration commerciale et de la publicité, le rôle premier du professionnel est de comprendre l’idée et la direction même si elle est embryonnaire, puis de la mettre en vie avec son talent et ses ressources.

Que représente le concours Lux pour l'industrie? Pour vous?

Au Québec, nous n’avons que trop peu de concours qui célèbrent l'image, celle qui fait vivre des artistes, anime des carrières, provoque des débats et reste un plaisir pour les yeux.

Le concours Lux est là pour célébrer l’image et offrir une vitrine à tous ces photographes et illustrateurs qui ont décidé de vivre de ce métier et qui en sont fiers.

Les catégories sont infinies, mais cette année, je vous propose de nous rassembler pour qu'on s'étonne, admire, constate et découvre le travail de nos professionnels de l’image et de la mise en scène.

Nous travaillons tous à nos portfolios avec passion; voici la vitrine où nous offrirons nos plus beaux coups de cœur, les images qui nous ont fait vibrer, les campagnes qui nous ont confirmé que nous aimions ce métier.

Soyons fiers de présenter les plus belles réalisations pour nos clients, nos collaborations magiques avec des créatifs.

Que représente la présidence du concours Lux pour vous?

En l'acceptant, je suis honoré de pouvoir me mettre au service de l’image, elle qui m’a tant donné. Vive la photographie!

Les inscriptions à Lux sont désormais ouvertes. Olivier Staub sera entouré de sept professionnels de l'image qui formeront un jury récompensant les 100 meilleures réalisations de 2014. Les délibérations se tiendront en février prochain et les lauréats seront dévoilés lors d’une remise de prix en avril. Suivez ce lien pour connaître les modalités d’inscription.

Lux est une initiative d’Infopresse en association avec la Capic et Illustration Québec.

comments powered by Disqus