La référence des professionnels
des communications et du design

Rogers et Condé Nast poursuivent leur entente multiplateforme

Condé Nast Entertainment (CNE) vendra son contenu vidéo premium aux plateformes mobiles, tablettes et web de Rogers Communications.

Ce contenu vidéo proviendra donc des marques de Condé Nast, dont Vogue, GQ, Vanity Fair, Glamour, Golf Digest, Wired et Style.com. On retrouve d'ailleurs les vidéos d'une vingtaine de marques regroupées depuis cet été sur le site web The Scene.

L'entente est exclusive au Canada. En plus du contenu vidéo, Rogers est l'agent exclusif de vente au pays pour les propriétés numériques de la marque Condé Nast.

«Le réseau numérique de CNE se développe à un rythme remarquable et constitue un divertissement de choix auprès des milléniaux influents, déclare Howard Whitney, vice-président du développement des affaires et de la stratégie de CNE. Compte tenu de la position de leadership de Rogers sur le marché canadien, notre association était un choix naturel. Elle nous permet de fournir aux annonceurs des moyens efficaces de toucher notre auditoire haut de gamme.»

Notons que Rogers et Condé Nast sont tous deux associés dans la version canadienne du service Next Issue, un produit de Next Issue Media, qui procure aux abonnés un accès illimité aux titres de ces deux éditeurs (Rogers détient notamment Châtelaine, Maclean’s, Canadian Buisness, etc.), en plus de ceux appartenant à Hearst, Time, NewsCorp et Meredith.

Par ailleurs, Rogers poursuit avec cette nouvelle entente son incursion dans la diffusion et la production de vidéos en ligne. En effet, le groupe média a annoncé à la fin d'octobre son alliance avec Vice Media dans le but de créer un studio de production de contenu canadien.

comments powered by Disqus