La référence des professionnels
des communications et du design

Le PDG d’Abercrombie & Fitch forcé de quitter son poste

Le controversé Michael Jeffries a été forcé de se départir de tous ses rôles à la suite des mauvais résultats financiers de l'entreprise.

Il avait dû céder sa place de chef du conseil d’administration en janvier 2014, et il quitte maintenant définitivement l’entreprise en démissionnant de ses fonctions de chef de la direction et de membre du conseil d'administration.

«Ça a été un honneur de diriger cet extraordinaire groupe talentueux, mentionne Michael Jeffries par communiqué officiel. Je crois que c’est le bon moment pour l’arrivée d’un nouveau leadership qui pourra faire avancer l’entreprise dans une prochaine phase de croissance.»

Même si les raisons évoquées sont les ventes et la rentabilité de l'entreprise en constante baisse, il est difficile de ne pas y ajouter la réputation sulfureuse de Mick Jeffries et les récents scandales qui ont entaché son image. 

Il a déclenché un tollé lorsque ses commentaires sur le fait la marque n’était pas pour les «grosses» étaient ressortis dans la presse en 2013, alors que l'entreprise avait mis sur le marché une taille XXXS et refusait de stocker du XL ou du XXL. Elle avait aussi été critiquée pour son recrutement discriminatoire: elle privilégiait les gens «beaux et minces» à ceux qu'elle ne jugeait pas répondre à ses critères esthétiques.

Un de ses directeurs régionaux avait aussi ajouté de l'huile sur le feu, en affirmant que «Abercrombie & Fitch ne veut pas donner l’impression que tout le monde et des gens pauvres peuvent porter ses vêtements» à la suite du refus de donner aux plus démunis les vêtements défectueux.

Le départ de Michael Jeffries, annoncé le 9 décembre, a fait augmenter de 6,8% l’action de la société.

comments powered by Disqus