La référence des professionnels
des communications et du design

Un groupe français dénonce une «taxe rose»

Les femmes françaises paieraient-elles plus que les hommes pour des produits équivalents? Le gouvernement enquête à la suite d'un scandale déclenché par un groupe féministe. 

Le journal Le Parisien parle de «taxe invisible» qui serait imposée aux femmes. Le groupe féministe les Georgette Sand a arpenté les rayons des supermarchés et des pharmacies pour examiner les produits, puis les comparer. Elles exposent leurs trouvailles sur la page Tumblr, Woman Tax. Dans la grande majorité des cas, les articles féminins sont plus onéreux que leur contrepartie masculine.

À la suite du scandale provoqué, le gouvernement français enquête. De plus, une pétition contenant près de 20 000 noms a été adressée au géant du commerce Monoprix.

comments powered by Disqus