La référence des professionnels
des communications et du design

Le «streaming made in Canada» pour rester dans la course

Bell Média et Rogers/Shaw fourbissent les armes contre les entités américaines avec leurs services respectifs de diffusion en continu Project Latte et Shomi. 

Shomi est la plateforme conjointe de Rogers et Shaw. Née en novembre, elle compte sur Twitter comme partenaire de lancement. Shomi est la première initiative canadienne à employer les options interactives du réseau social: les utilisateurs pourront y participer à des jeux-questionnaires qui détermineront ce qu’ils devraient regarder sur la plateforme. On espère également amener ainsi les internautes vers le site de vidéo sur demande.

Bell n’est pas en reste, ajoutant fréquemment de nouvelles séries à son projet qui reste à être lancé, Project Latte. Elle bénéficiera du contenu de la chaîne HBO, en plus des neuf saisons de la série culte Seinfeld, qui s’ajoute à The Big Bang Theory, The Goldbergs, Corner Gas, Cheers, Frasier, Everybody Loves Raymond et 30 Rock, entre autres.

Les diffuseurs canadiens en avaient assez de se faire couper l’herbe sous le pied par Netflix. La chaîne CTV, propriété de Bell Média, qui diffuse par exemple la série Gotham, avait vu Netflix lui être préféré pour le streaming. «Nous ne voulons plus jamais faire les choses de cette manière», affirme Phil King, président de CTV, au quotidien Wall Street Journal. Avec ce nouveau service, son entreprise «ne va plus jamais acheter les droits télévisuels d’une émission sans les droits numériques». 

comments powered by Disqus