La référence des professionnels
des communications et du design

Quand Halloween rime avec échec

Si certaines entreprises ont brillé dans leurs initiatives liées à Halloween (pensons à Ford et Ikea), d’autres auraient dû s’abstenir. Retour sur les récents échecs liés à la populaire fête.

Subway a subi un revers cette année avec une publicité jugée sexiste vertement critiquée. Elle présente une jeune femme qui mange des sandwiches de la chaîne pour rester mince et entrer dans une foule de costumes sexy, du petit chaperon rouge au joueur de football. La publicité a vite été retirée et l’entreprise s'est excusée.

 

Le costume d’Halloween inspiré des combinaisons protectrices portées pour se protéger du virus Ebola (en version traditionnelle et même en version sexy) fait partie, selon les commentateurs, des pires idées lancées en 2014. Si cette nouvelle peut sembler déprimante, elle a heureusement été détournée par Kaplan Thaler, un publicitaire. Le costume de mauvais goût a généré une bonne initiative, le mouvement More than a costume, qui propose des dons d’équipement médical sécuritaire au groupe humanitaire Doctors of the World.

Finalement, Walmart États-Unis s’est fait taper sur les doigts pour sa catégorie de costumes nommée «Fat girl costumes». Elle a rapidement retiré tous les articles de cette section et présenté ses excuses.

 

comments powered by Disqus