La référence des professionnels
des communications et du design

Contenu canadien: Vice et Rogers s’allient

Les deux groupes médias ont conclu un partenariat pour créer un studio de production de contenu canadien.

Celui-ci sera situé à Toronto et sous la direction artistique de Vice Media. Le contenu qui y sera produit sera axé sur les nouvelles et le divertissement. Il sera diffusé à la télé, sur le web et en version mobile. La gamme comprend des bulletins de nouvelles et des informations canadiennes captées chaque jour sur des appareils sans fil, notamment des exclusivités pour les clients de Rogers et de Fido, de nouveaux formats télévisuels, ainsi que des versions mobiles de franchises appartenant à Vice, dont l’émission sur l’environnement Toxic.

Les marques Vice Studio, Vice Mobile et Vice Plus seront lancées au Canada en 2015. 

Les propriétés de Vice constitueront donc une partie d'une coentreprise de 100 millions$ entre Rogers et Vice comprenant ce nouveau studio, Vice TV Network, le contenu mobile et le réseau de propriétés numériques canadiennes de Vice. «Nous construirons quelque chose de vraiment particulier, profondément novateur et destiné aux jeunes, dit Shane Smith, fondateur de Vice Media. Rogers et Vice programmeront le contenu créé dans notre studio sur nos plateformes sans fil, internet et télévisuelles. Cette idée révolutionnaire et audacieuse nous positionne au premier plan de l'espace technologique et médiatique au Canada. De plus, elle fait de nous un exemple suivi par les entreprises médiatiques et technologiques du monde entier. Parce que c'est cette voie que doivent emprunter les médias.»

«Nous souhaitons construire un centre idéal de production de contenu numérique canadien axé sur les 18-34 ans, déclare pour sa part Guy Laurence, président et chef de la direction de Rogers. Vice constituait le partenaire de choix. Cette société a fait ses premières armes au Canada, puis a déménagé à New York pour se prouver qu'elle pourrait créer une entreprise médiatique mondiale, et elle a réussi. Elle n'a toutefois jamais oublié ses racines canadiennes et a toujours voulu ouvrir un studio de production canadien. J'ai déjà travaillé avec l'équipe de Shane Smith pour de petits projets, mais nous y allons en grand cette fois. Notre contenu emballant et accrocheur fera vibrer le Canada et nous l'exporterons partout.»

Cette annonce coïncide avec le 20e anniversaire de Vice, lancé en 1994 à Montréal.

comments powered by Disqus