La référence des professionnels
des communications et du design

Procter & Gamble se départira de Duracell

Cette annonce fait partie de la cure de minceur annoncée en août par le groupe.

Procter & Gamble (P&G) avait déclaré en août qu’elle comptait vendre ou fusionner jusqu’à 100 marques afin de concentrer ses activités sur celles, de 70 à 80, qui génèrent le plus de profit. À l’époque, le président Alan G. Lafley avait insinué qu’aucune marque dont la valeur dépassait un milliard$ ne serait touchée par cette décision. Pourtant, les ventes mondiales de Duracell, selon ce que rapporte l'entreprise, atteindraient 2 milliards$.

P&G a investi environ 50 millions$ l’année dernière en médias traditionnels aux États-Unis et a récemment nommé Anomaly comme agence de référence de la marque.

Parmi d’autres options, P&G songe à offrir à ses investisseurs d’échanger leurs actions dans le groupe pour l’équivalent d’actions de Duracell.

Jusqu’à présent, P&G s’est départie de 21 marques. En plus de Duracell, on compte parmi elles sept marques de produits pour animaux (Iams, Eukanuba et Natura, notamment), DDF Skin Care et diverses fragrances (Noami Campbell Fragrance, Avril Lavigne, Puma, etc.).

Le groupe a annoncé vendredi un bénéfice net en baisse de 34% à 1,99 milliard$ pour le premier trimestre de son exercice actuel.

comments powered by Disqus