La référence des professionnels
des communications et du design

Hailo se retire du marché nord-américain

N'ayant su s'imposer face à Uber et à Lyft, Hailo, application mobile permettant de réserver un taxi, plie bagage et cesse ses activités au Canada et aux États-Unis.

Le président-directeur général de l'entreprise, Tom Barr, a annoncé sa décision au journal Financial Times mardi, citant l'impossibilité de réaliser des profits sur le marché nord-américain comme principale motivation. L'entreprise du secteur des transports n'arrivait pas à prendre sa place dans un contexte de guerre de prix contre ses rivales Uber et Lyft. 

Les équipes en place à Montréal, Toronto, Washington, Boston et Chicago se retrouveront ainsi sans emploi, selon la publication. Toutefois, une poursuite des activités au Canada semble dans les cartes, alors que la société pourrait continuer ses opérations par l'intermédiaire d'un exploitant sous licence. 

Située à Londres, Hailo, toujours opérationnelle dans plusieurs villes du Royaume-Uni et de l'Europe, dit vouloir se concentrer sur ces marchés, en plus de s'étendre en Asie. 

comments powered by Disqus