La référence des professionnels
des communications et du design

La télé dans le métro

Métrovision, la télévision urbaine du métro de Montréal, a été lancée hier sur les 22 écrans géants que compte la station Berri-Uqam. Le projet qui se répartit en trois phases permettra de disposer d’ici décembre 2006, 140 écrans sur les quais de 16 stations du métro.

Métrovision diffuse du contenu et de la publicité; on retrouve notamment L'Université de Montréal et TV5 au nombre des annonceurs. Plusieurs partenaires se sont joints à Métrovision pour fournir la programmation. Le Réseau de l’Information de Radio-Canada (RDI) y diffuse des nouvelles locales, nationales et internationales avec sous-titrage ainsi que des bulletins thématiques concernant les arts, la météo et le sport. Le Cirque du Soleil, le Groupe Altau, Image Diffusion Internationale, l’ ONF et les Productions G5Media présenteront également de courtes capsules portant sur des sujets variés. «On ne voulait pas que la programmation soit composée uniquement de publicité afin de conserver une attractivité et une pérennité du média, dit Guy Godbout, vice président, directeur général de Métrovision.

Développée par Sanyo Canada et inaugurée en collaboration avec la Société de transport de Montréal (STM), Métrovision, donne également aux usagers du métro de l’information en temps réel sur l’heure, le temps d’attente avant le prochain train, l’état du réseau et la température extérieure.

Métrovision est une entreprise fondée par Pierre Béland, Pierre Arcand et André Descarie ainsi que par Transgesco, détenue par la STM à 100%.

comments powered by Disqus