La référence des professionnels
des communications et du design

Toujours des déficiences dans la gestion fédérale

Une enquête des Travaux publics sur les attributions de contrats de publicité par le gouvernement fédéral faites depuis l'affaire des commandites, à savoir entre 2000 et 2003, a mis au jour une gestion toujours déficiente.

Ainsi, les enquêteurs n'ont pas été capables de mettre la main sur 5% des dossiers qu'ils avaient choisi d'examiner et ont découvert des factures non conformes. Dans les dossiers qu'ils ont pu étudier, des énoncés de mandats étaient inadéquats, les justifications du choix d'une agence plutôt qu'une autre étaient insuffisantes, et bien souvent, aucun travail administratif n'a été effectué pour démontrer la validité des factures présentées.

"La capacité de (Travaux publics) à démontrer la qualité de ses pratiques de gestion des contrats de publicité demeure compromise", souligne le rapport obtenu grâce à la Loi d'accès à l'information.

L'enquête des Travaux publics aurait dû constater une amélioration notable dans l'attribution de contrats de publicité de 2000 à 2003, notamment en raison des changements décidés au terme de la vérification précédente, qui portait sur la période de 1997 à 2000. En 2001, le gouvernement avait en effet modifié ses procédures parce que d'importants problèmes de gestion avaient été observés dans les contrats accordés à des agences de publicité (pour plus de détails, cliquez ici). Mais la nouvelle enquête, close en novembre 2003, n'a pas relevé les améliorations attendues.

comments powered by Disqus