La référence des professionnels
des communications et du design

RSF récompense Huang Qi

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

L'association Reporters sans frontières (RSF) a décerné son Prix Cyberliberté 2004 au Chinois Huang Qi, emprisonné depuis quatre ans pour avoir critiqué le gouvernement chinois sur son site Web. À l'occasion de cette annonce, RSF a lancé son rapport annuel "Internet sous surveillance", qui détaille la situation de la liberté d'expression sur le Web dans une soixantaine de pays.

Selon le rapport de RSF, quatre pays emprisonnent aujourd'hui leurs citoyens lorsqu'ils abordent sur le Web des sujets "subversifs": la Chine (63 cyberdissidents derrière les barreaux), le Vietnam (7), les Maldives (3) et la Syrie (2). De plus, les régimes saoudien, iranien, tunisien et turkmène "bloquent l'accès à un éventail extrêmement large de sites" (religions interdites, droits de l'homme, etc.). Quant aux régimes cubain, birman et nord-coréen, ils "réservent l'utilisation du Web à une infime minorité de leur population".

Il est possible de consulter l'intégralité du rapport "Internet sous surveillance 2004" en cliquant ici.

comments powered by Disqus