La référence des professionnels
des communications et du design

Pub et plagiat: premières réactions

Les lecteurs du quotidien Infopresse ont massivement réagi au débat ouvert hier par Infopresse sur le plagiat et sa dénonciation, et en particulier au commentaire du chroniqueur Jean-Jacques Stréliski. Nous publions une première série de courriels reçus à la rédaction. D'autres viendront par la suite.

Ainsi, Francisco Sottolichio, de l'agence M. Edgar, dit: "Avec le déluge incessant d'images publicitaires qui déferlent sur le monde entier à toute heure du jour et de la nuit, avec une population qui regarde la même télé, lit les mêmes journaux, mange aux mêmes restos et boit le même café, il est évident et même inévitable que plusieurs créatifs créent des images similaires pour des produits ou des marchés similaires. En fait, ça m'étonne qu'on ne voit pas plus de "hasards" que ça."

De son côté, le créatif Gaetan Namouric s'interroge: "J'ai une question existentielle, inspirée des grands principes de Stréliski, du temps du grand Cossette: vaut-il mieux que mes pubs ressemblent à d'autres ou qu'elles ne ressemblent à rien?"

"Tout le monde peut se demander qui a initié ce courriel et pour quelles raisons. Nous ne le saurons certainement jamais. Mais si sa diffusion a été aussi rapide, c'est qu'il a touché un sujet sensible chez les créatifs", écrit pour sa part le créatif Lee Vuong.

Pour découvrir la première série de réactions des lecteurs du quotidien Infopresse, cliquez ici (PDF).

Êtes-vous d'accord ou pas avec l'opinion de Jean-Jacques Stréliski (pour lire celle-ci, cliquez ici)? Envoyez-nous vos commentaires, que nous publierons dans un prochain quotidien Infopresse, en cliquant ici.

comments powered by Disqus