La référence des professionnels
des communications et du design

Les résultats montréalais de NADbank 2003

Selon l'étude NADbank 2003, l'édition du samedi du Journal de Montréal a connu une hausse de son lectorat alors que celles de La Presse et de la Gazette ont perdu des lecteurs; et le lectorat des quotidiens montréalais est resté relativement stable en semaine.

Ainsi, le lectorat moyen en semaine du Journal de Montréal (JdM) est de 687 800 adultes montréalais (Montréal RMR, 18 ans et plus), alors qu'il était de 686 400 en 2002. Le JdM a surtout connu une forte progression du lectorat de son édition du samedi, qui est passé en un an de 679 500 à 752 000 lecteurs (+11%). Le dimanche, 437 700 Montréalais (-2%) lisent le JdM, alors qu'ils étaient 448 500 en 2002.

De son côté, La Presse est lue en semaine par 415 900 Montréalais. Ils étaient 416 700 lecteurs en 2002. Le samedi, son lectorat a baissé de 6%: 587 200 Montréalais lisent le quotidien de Gesca, ce qui est moins qu'en 2002 (622 900). Le dimanche, 359 100 Montréalais (-4%) lisent La Presse, alors qu'ils étaient 372 200 en 2002.

Quant à la Gazette, elle a un lectorat en semaine de 361 100 Montréalais (-4%). Celui-ci était de 377 100 en 2002. Le samedi, son lectorat a chuté en un an de 472 300 à 426 700 lecteurs (-10%). Le dimanche, 290 500 Montréalais (-13%) lisent la Gazette, alors qu'ils étaient 335 600 en 2002.

Enfin, le lectorat des quotidiens gratuits est le suivant:
* Métro: 204 500 lecteurs en semaine en 2003; 200 600 lecteurs en 2002;
* Montréal Métropolitain (aujourd'hui connu sous le nom de 24h Montréal Métropolitain, après des changements de maquette et une hausse de son tirage à 120 000 exemplaires, survenus en octobre 2003): 54 000 lecteurs en 2003; 51 500 lecteurs en 2002.

Les entrevues de la première phase de l'étude 2003 de NADbank ont été conduites entre le 14 janvier et le 7 juin 2003. Les entrevues de la seconde phase de l'étude 2003 ont eu lieu entre le 9 septembre et le 20 décembre 2003.

comments powered by Disqus