La référence des professionnels
des communications et du design

Protestations au sein de Transcontinental

Réunis en assemblée générale le 23 mars, les membres du Syndicat des journalistes des Hebdos Transcontinental (SJHT), affilié à la FNC-CSN, ont rejeté à 94% les dernières offres salariales déposées le même jour par l'employeur à la table des négociations. Aussi, les employés syndiqués ont mené hier une opération de protestation devant l'hôtel Omni Montréal, où se déroulait l'assemblée générale de Transcontinental.

La convention collective du SJHT est terminée depuis le 31 août 2003. Les négociations ont débuté le 30 septembre et se poursuivent depuis. Le syndicat réclame un redressement salarial significatif pour ses membres. Actuellement, le salaire d'embauche d'un journaliste des hebdos de Transcontinental de la région de Montréal est de 23 920$ et atteint un maximum de 29 120$ après sept ans d'ancienneté, selon les données du syndicat.

Le SJHT regroupe 40 journalistes et rédacteurs en chef répartis dans plus d'une vingtaine de journaux hebdomadaires à Montréal, Laval, Sainte-Thérèse, Terrebonne et Repentigny.

comments powered by Disqus