La référence des professionnels
des communications et du design

L'Allemagne secouée par une pub morbide

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

La dernière campagne de la branche européenne de l'association de défense des animaux People for the Ethical Treatment of Animals (Peta), intitulée "L'Holocauste dans votre assiette", soulève l'indignation en Allemagne. Ces affiches - qui ont déjà circulé aux États-Unis en 2003 - placent côte à côte des photos de victimes des camps de la mort nazis et des photos d'élevages industriels d'animaux.

Ainsi, une photo de déportés couchés sur des paillasses dans des camps de concentration est associée à un cliché de poules élevées en batterie; une image d'enfants prisonniers derrière des barbelés figure à côté de celle d'un élevage de cochons; et le cliché de cadavres gazés voisine avec celui de carcasses d'animaux.

Un vent de colère a aussitôt soufflé sur l'Allemagne. Ainsi, des anciens des camps ont organisé des manifestations. Paul Spiegel, président de la communauté juive allemande, a condamné cette "violation de la dignité humaine" et l'"offense à toutes les victimes de l'Holocauste". Le maire de Stuttgart Wolfgang Schuster a dénoncé la "monstruosité" de la campagne de Peta: les premières affiches de la campagne installées à Stuttgart ont été retirées par la police, des procédures judiciaires ayant été ouvertes. Enfin, l'association professionnelle de la publicité a demandé des aménagements dans le système d'autorégulation du secteur qui lui interdit de porter plainte ou d'intervenir dans les campagnes non commerciales, et a dénoncé "la propagande de la pire catégorie" menée par Peta.

Dans un communiqué, Peta affirme qu'elle veut que "les gens considèrent comment la persécution des juifs, des gitans, des homosexuels et d'autres, caractérisés comme "vie ne valant pas la vie" pendant l'Holocauste, est semblable à la façon dont la société moderne abuse et justifie le massacre d'animaux".

Il est prévu que la campagne d'affichage effectue une tournée de plusieurs grandes villes européennes (Milan, Vienne, Varsovie, etc.) durant les deux prochains mois.

comments powered by Disqus