La référence des professionnels
des communications et du design

La FM québécoise en pleine forme

Les stations de radio FM privées francophones ont vu augmenter leurs revenus publicitaires locaux (+13%) et nationaux (+9%), selon un rapport publié par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). Ainsi, leurs revenus tirés en 2003 de la vente de publicité locale ont atteint 118 millions$, et ceux de la publicité nationale, 45 millions$. Quant à leur bénéfice net avant impôts, il a été en 2003 de près de 31 millions$ (+12% en un an).

Au Québec, les stations FM (toutes les langues) ont vu leurs ventes de publicité locale atteindre 137 millions$ (+15% en un an) et celles de publicité nationale 52 millions$ (+10%). Cela représente les plus fortes hausses des cinq dernières années: en 2002, les ventes de publicité locale avaient connu une augmentation de 4,5%, et celles de publicité nationale, une baisse de 0,3%.

Quant aux stations AM francophones, les ventes de publicité locale ont augmenté en un an de 4,5% pour atteindre 21 millions$, mais celles de publicité nationale ont chuté de 7,5%, pour représenter 4,5 millions$. Elles ont ainsi accusé en 2003 une perte nette avant impôts de 3,2 millions$.

De manière générale, les revenus de la radio commerciale privée canadienne ont augmenté en un an de 8% pour atteindre près de 1,2 milliard$, et les bénéfices nets se sont accrus de 31%, atteignant 210 millions$ en 2003. Par ailleurs, 17 nouvelles stations de radio se sont ajoutées dans différents marchés canadiens, et l'industrie a employé près de 9 000 personnes en 2003.

Pour télécharger le rapport du CRTC intitulé "Radio privée commerciale - relevés statistiques et financiers 1999-2003", cliquez ici. (PDF.)

comments powered by Disqus