La référence des professionnels
des communications et du design

Régime santé pour McDonald's

Cliquez ici pour voir la vidéo

Aux États-Unis, McDonald's multiplie les opérations de communication pour se donner une image saine. La chaîne a décidé de supprimer les portions géantes de frites et de boissons dans ses 13 000 restaurants américains.

Ainsi, la taille "super" disparaîtra d'ici la fin de 2004 dans les restaurants américains de McDonald's, excepté dans certaines campagnes de promotion. Nuance: les "grandes" frites seront, elles, toujours disponibles. Cette initiative survient quelques jours après la divulgation du rapport Kaiser, qui établit un lien direct entre la publicité et l'obésité chez les jeunes Américains. Ce document a déclenché une vive polémique dans le milieu des communications des États-Unis. (Pour plus de détails, cliquez ici.)

De plus, Bob Greene, connu pour être l'entraîneur personnel d'Oprah Winfrey, est devenu porte-parole de McDonald's aux États-Unis. Il apportera notamment une contribution à des dépliants sur la diététique et l'exercice physique qui seront prochainement distribués dans les restaurants.

McDonald's a entrepris de changer ses menus sous la pression d'une opinion publique américaine qui prend conscience des problèmes d'obésité et commence à s'inquiéter des effets de son alimentation sur sa santé. Consciente de ce changement de mentalité, la chaîne de restauration a par exemple ajouté l'an dernier des salades parmi ses entrées et entend proposer davantage de fruits, légumes et yaourts en option dans ses menus pour enfants.

Par ailleurs, McDonald's mène aussi des campagnes publicitaires visant à se donner une image branchée. Ces campagnes sont conçues à l'échelle mondiale (pour plus de détails, cliquez ici). La dernière est signée par l'agence DDB Chicago (message ci-contre).

Annonceur: McDonald's
Agence: DDB Chicago
Directeur de la création: Paul Tilley
Concepteur-rédacteur: Jason Karley
Directeur artistique: Galen Graham
Maison de production: Gartner
Réalisateur: Martin Canellakis

comments powered by Disqus