La référence des professionnels
des communications et du design

Le Direct Response, de l’imprimé à Internet

"Souvenez-vous que Bill Bernbach détestait créer de la pub pour la télévision", a dit Jerry Shereshewsky, vice-président du marketing direct de Yahoo, lors de la récente Journée Infopresse consacrée au Direct Response Media. En citant ainsi le célèbre créatif, fondateur de l’agence Doyle Dane Bernbach, M. Shereshewsky faisait ressortir à quel point tout nouveau média est mal compris par les publicitaires à ses débuts.

Lors de sa présentation, qui a eu lieu la semaine dernière, M. Shereshewsky a fait ressortir les nombreux avantages (souvent mal connus et mal exploités) d’Internet. Il a présenté 11 exemples de publicités qui exploitaient particulièrement bien ce média. "Demandez de la meilleure création Web, soutenez-la et applaudissez-là ", a-t-il conclu.

On a aussi pu entendre lors de cette journée Ian et Sandy French, de Northern Lights, entreprise de Toronto spécialisée dans le Direct Response Television (DRTV), exposer les principes de base de ce média destiné à générer des ventes immédiates. On a notamment appris pourquoi les émissions de télévision très populaires et appréciées ne sont pas toujours les meilleurs choix pour faire de la publicité en Direct Response.

Danièle Perron et Patrick Beauduin, de Blitz Direct Data & Promotion, ont par ailleurs expliqué le rôle de l’imprimé dans l’univers du Direct Response Media en 2004.

Bianca Barbucci, vice-présidente, service à la clientèle de FCB Direct, avait lancé la journée en faisant un tour d’horizon des médias en Direct Response et des façons de les utiliser.

La journée était organisée par les Éditions Infopresse, en collaboration avec l'Association de marketing relationnel (AMR).

comments powered by Disqus