La référence des professionnels
des communications et du design

L'efficacité de la radio démontrée

À l'occasion de la Journée Infopresse du 28 janvier sur la radio, Bill Ratcliffe, président de Millward Brown Goldfarb et chercheur médias, a présenté les résultats d'une étude pancanadienne financée par le Radio Marketing Bureau (RMB). L'une de ses analyses lui a permis de conclure que la radio, combinée à la télévision, avait permis d'augmenter jusqu'à 60% la notoriété spontanée d'un annonceur. Dans tous les cas recensés, l'attribution d'une partie du budget en radio a eu un impact positif sur la campagne. Il a conclu qu'en transférant vers la radio 10% du budget consacré à la télévision, on augmentait de 15% la notoriété de l'annonceur. "Tout le monde tente présentement de s'approprier une part des investissements en télévision en alléguant que cela rapportera plus chez eux, dit-il. Et dans plusieurs cas, ils ont raison!"

Allant dans le même sens, Markus Sandmayr, de Danone France, est pour sa part venu donner les conclusions des multiples analyses médias menées par l'entreprise en France, où elle est le plus important annonceur en radio. Kim Vasey de Mediaedge New York a aussi présenté plusieurs cas de campagnes où la radio a été utilisée avec succès. "Dans plusieurs cas, l'attribution en radio de budgets destinés à la télévision a permis d'augmenter l'efficacité de nos promotions", a-t-elle déclaré.

Un autre exemple, québécois cette fois-ci, a été présenté par Francis Armstrong, associé principal de Communications bleu blanc rouge. Il s'agissait de la campagne radio (exclusivement) qu'il a élaborée pour la Chambre des notaires du Québec afin de toucher les PME. La campagne s'est étendue sur trois ans et comportait plus d'une trentaine d'exécutions. Résultat: 73% des dirigeants de PME ont déclaré que la campagne avait amélioré ce qu'ils pensaient des notaires.

comments powered by Disqus