La référence des professionnels
des communications et du design

Groupe Everest: rectificatif

Contrairement à ce qui était initialement indiqué dans l'article "Martin supprime le programme des commandites" du 16 décembre 2003, Groupe Everest n'est pas "accusée" dans le dossier des commandites du Fédéral. Aussi avons nous effectué les corrections nécessaires dans l'article concerné. Nous tenons à nous excuser pour le malentendu qui a pu résulter de la version initiale de cette nouvelle.

comments powered by Disqus